AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Welcom to Neverland ♦ DYLATHAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Welcom to Neverland ♦ DYLATHAN   Mer 22 Mar - 17:54
Welcom to NeverlandNathan Busby & Dylan R. NorwoodAprès beaucoup, BEAUCOUP trop d’émotions, Nathan avait décidé de prendre un peu de temps pour lui, un peu de recul sur la vie, sur sa situation actuelle. Il faisait beau pour le moment, du coup, cela lui permettait de se balader un peu, de prendre l’air… Sauf que cela faisait maintenant 2 jours qu’il n’était pas rentré à l’appart, justement à cause d’un de ses ‘problèmes’ de cœur… En fait – pour résumer la chose – l’une de ses deux colocataires est partie faire le tour du monde. Ce qui laisse une place vacante dans l’appart qu’il occupe avec son autre colocataire femelle, sur qui il a littéralement flashé. Mais ! C’est elle qui l’a supplié de rester lorsqu’il lui a avoué pour son pouvoir alors, bon… ça l’a motivé à travailler plus dur pour pouvoir le maîtriser et éviter de la tuer au détour d’un couloir… Après ça, alors que cela faisait trois mois qu’il était mort d’inquiétude pour sa meilleure amie disparue – dont son frère ne voulait pas collaborer avec lui pour la retrouver et que ses parents restaient totalement silencieux face à cette situation, elle apparait devant lui en homme et s’excuse de ne pas être venu le trouver. Meilleure amie d’enfance dont, entre nous soit dit, il a toujours été amoureux… Tamtam, sous les traits de Xander, débarque dans son appart’ pour occuper la place vacante… ! Heu… Crise cardiaque level 2. Entre temps – bien évidemment, parce que les emmerdes, ça ne s’arrête jamais – la nana avec qui il flirtait de temps en temps, lui a annoncé qu’elle avait fait une tentative de suicide et qu’il était totalement impuissant face à ce genre de situation… Bon ! Il est temps d’aller prendre l’air hein ?!

Donc, après que Xander ait débarqué, Nathan a préféré ‘aller prendre l’air’ pendant deux jours, histoire d’être certain de faire le point sur tout ce qu’il vient de se passer dans sa petite vie. Il allait pardonner à Xander de l’avoir trahis, il allait devoir vivre avec les deux élues de son cœur sous le même toit alors, autant mettre les choses à plat pour qu’ils puissent vivre sous de meilleurs auspices… Il n’avait plus le choix de toute façon.

Aujourd’hui pourtant, le matin avait été lumineux et ensoleillé. Ça lui avait fait du bien de recevoir un peu la lumière du soleil sur sa tronche. Il s’était même payé un bon café bien noir et bien fait dans un café assez cher, pas loin du quartier de ses parents. Il l’avait bu brûlant, comme il l’aime… Il avait passé sa journée à se balader dans Bristol, sans jamais s’arrêter de marcher… Réfléchissant, se fumant une clope de temps en temps, tout en réfléchissant… Sans s’arrêter sur les passants qu’il croisait. Il ne saurait dire qui il a vu aujourd’hui… C’était vraiment une journée étrange. Jamais Nath’ n’avait agi comme ça. À vrai dire, il ne se reconnaissait plus depuis qu’il s’était fait juter par cette saloperie d’orage. Surtout qu’il avait développé une espèce d’angoisse lorsqu’il tonnait… En même temps, ça pouvait se comprendre…

C’était fin de journée à présent et il était bien décidé à rentrer à l’appart. De toute façon, il l’avait promis à Mila. Il lui avait dit qu’il allait revenir. Il n’avait pas dit quand, certes, mais de toute façon, il ne pourrait pas tenir plus longtemps sans logement… Il avait fait trop froid la nuit dans la rue… Et là, il se mit à pleuvoir. Génial ! En réalité, il s’en fichait… La pluie ne lui fait pas peur… La capuche sur la tête, les mains gantées dans les poches, il marchait toujours sans avoir mangé. Disons qu’il n’avait pas tellement d’appétit ces dernières heures… Il mangerait des nouilles lyophilisées en sachet lorsqu’il rentrerait. La traditionnelle bouffe d’étudiant qui va vite et qui ne faut pas faire grand-chose pour avoir quelqu’un chose de comestible dans un bol. Bon après, question nourrissant, on ne peut pas faire pire…

Alors qu’il était en train de prendre le chemin du retour, il commença à tonner. Nath’ sursauté un coup et son cœur se serra. Il s’arrêta de marcher et regarda autour de lui. Il remarqua une petite librairie sur sa gauche et il se dit qu’il avait plus de chance d’être à l’abri là-dedans, plutôt que de courir jusqu’à son appart’… Du coup, il ne réfléchis pas et il y entra en urgence. Côtoyer une libraire n’est pas tellement dans ses habitudes… En général, la bibliothèque de l’unif’ lui suffisait pour s’instruire, et encore… Son degré de fréquentation reste relativement faible, étant donné que son cerveau lui suffit pour faire ses bricolages de petit génie... Jamais il ne s’était arrêté dans des romans fantastiques, si ce n’est que les banales BD et Comics qu’il collectionnait depuis ses 12 ans… Bref. Trempé, il poussa la porte de la libraire pour s’y réfugier. Il se secoua un peu, histoire de se sécher un peu… Il regarda autour de lui et ce fut presque comme un nouvel enchantement. Il n’y avait encore personne dans cette première pièce. Il regardait les petites étagères, bien rangées et assez bien fournies… C’était plutôt sympa comme ambiance. Il en oublierait presque ses problèmes sur le moment. Il n’avait jamais réellement remarqué cet endroit et maintenant qu’il était dedans, il regrettait presque de ne jamais avoir poussé la porte… Les bras tombants, il regardait ces œuvres exposées inconnues ou légèrement familière. À part les œuvres populaires qui ont fait le tour des médias et les piliers de la littérature quels qu’ils soient, il n’y connaissait pas grand-chose… Il n’osait pas trop bouger du paillasson de l’entrée, étant donné qu’il était trempé. Il se retourna et regarda l’extérieur… Il n’y avait plus personne dehors et il faisait sombre à présent… Du vent, de la pluie et des éclairs fusaient dehors…


© 2981 12289 0 // personnalisé par KSS© exclusivement pour SMB

Sujet d'ouverture ♦ Nombre de mots : 1070 ♦ Défi : Lettre tabou "k"
Revenir en haut Aller en bas
avatarDylan R. Norwood
♦ Ta face : Lana del Rey ♦ Messages : 10 ♦ Occupation : Gérante d'une boutique de livres
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: Welcom to Neverland ♦ DYLATHAN   Jeu 23 Mar - 21:39
Welcome to neverland
Let your imagination set you free
Dylathan

Voilà une belle journée qui s’annonce. Dylan aime les journées où le soleil pointe le bout de son nez, une petite vague de chaleur qui fait un bien fou. Après ces derniers jours à n’observer que le gris du ciel, le moral avait tout doucement baissé. Son mug acheté au café du coin contenant un délicieux latté, la demoiselle prenait le chemin de sa librairie. C’était un lieu qu’elle trouvait toujours autant magique. Après être partie de chez elle, de son pays, les livres avaient été un rempart qui la soulageait lorsque le moral et le mal du pays se faisait sentir. Elle avait trouvé que l’idée d’ouvrir cette librairie pourrait laisser l’imagination de gens qui passeraient sa porte soit transporté.

Poussant sa porte vitrée, le tintement de sa clochette se fit entendre, tandis qu’elle posait les clés sur son comptoir. Elle allumait les néons et l’ordinateur en vérifiant ce qu’elle avait à faire jusqu’à ce qu’elle aperçoit les caisses de sa livraison la veille. Elle terminait son mug puis tout en mettant une musique calme, Dylan commençait à prendre les caisses pour les déposer dans la réserve.

Le temps s’était noirci, les nuages s’accumulant dans le ciel pourtant bien bleu quelques heures auparavant. La faim se faisant sentir, Dylan se permettait de filer à la boulangerie collée à la librairie. Il n’y avait pas grand monde, juste une petite file qui après une dizaine de minutes s’était effacée. Dylan commandait ce qu’elle prenait d’habitude : une petite douceur comme un battenburg cake. Elle revenait à la librairie, déposant son petit pêché mignon sur la table dans la réserve.

Dylan prenait son temps, dégustant son battenburg cake, lisant quelques pages des nouveaux livres qu’elle venait de recevoir. Un petit thriller policier qui possédait une intrigue maintenant en haleine. L’histoire d’un policier menant sa petite enquête autour d’un dîner qui aurait mal tourné. Cela lui rappelait les jours heureux où gamine, elle jouait au Cluedo avec la nounou. Elle gagnait toujours, ou presque, en usant de ses sens aiguisés. Elle adorait passer le temps à faire ce que les autres enfants ne faisaient pas d’habitude. Bien sûr, elle dessinait, elle jouait aux poupées, mais elle se lassait rapidement de tout. Dylan avait cette tendance a se lasser de tout, à traîner dans les parcs et puis finir sur un banc en regardant ces enfants s’amuser, encore et encore sans se fatiguer.

Le tintement de la clochette la réveillait de ses souvenirs, tandis qu’elle fixait la porte de la réserve légèrement entrouverte. Elle n’entendait aucun bruit de plus et en terminant sa dernière bouchée, elle fermait le livre et se levait de sa chaise. Elle passait la porte, fermant derrière elle, ses talons claquant sur le bois stratifié, elle se rapprochait du nouveau venu.

Son regard croisait celui du jeune homme et un fin sourire étira ses lèvres. « Bonjour. », elle levait les yeux vers l’extérieur où il pleuvait à grandes cordes, les gouttes se précipitant sur les fenêtres dans un grand fracas. Elle soupirait doucement, « Ah, et dire qu’il faisait plein soleil tout à l’heure. »

Dylan s’approchait à nouveau, posant le livre sur le comptoir, « Entrez et tirez votre manteau, je vais le poser sur le radiateur. »

Elle ne le connaissait pas, mais elle était toujours accueillante. C’était certainement ça qui plaisait aux gens ; un côté altruiste et chaleureux. Elle tendait sa main délicatement, comme elle l’avait toujours été. « Vous devez être trempé. »


Made by Neon Demon - 578 mots - moins de 48h
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Welcom to Neverland ♦ DYLATHAN   Dim 26 Mar - 12:29
Welcom to NeverlandNathan Busby & Dylan R. Norwood Alors que Nath’ était perdu dans sa contemplation du monde extérieur à cette librairie, là où le chaos météorologique était en train de prendre le contrôle, il entendit alors les pas de talons haut sur le parquet, se rapprocher de lui. Il se retourna et ne s’attendait pas vraiment à voir une jeune demoiselle brune et sexy au commande d’un tel lieu. Oui, Nath’ à cette vieille caricature du vieux papy tenant un magasin de ‘souvenirs’ littéraires plutôt qu’une jeune passionnée…
Il s’était donc retourné sur elle et répondit poliment à son bonjour. Elle fit la remarque, un peu désemparée, sur le fait qu’il faisait bien plus beau plus tôt dans la journée. En effet, le temps change à une vitesse incroyable… Le blond haussa les épaules en guise d’affirmation obligée… Ils n’avaient d’autre choix que de subir le courroux des nuages… Étrangement, c’est l’une des seules sciences que l’homme n’arrive pas à maîtriser totalement… Tout comme celle sur les fonds de nos océans, on est capable d’aller beaucoup plus loin dans l’espace, que plus profondément sur notre propre planète… Bref, l’Être Humain est trop bizarre…

La jeune vendeuse s’approcha de Nathan, qui fit attention de garder une certaine distance de sécurité entre elle et lui… Elle l’invita à entrer et à enlever son manteau pour qu’elle puisse le poser sur le radiateur, en attendant qu’il arrête de pleuvoir. Nath’ n’osa pas vraiment décliner l’invitation, si ce n’est qu’il devait faire extrêmement attention ! Bha oui, l’eau et l’électricité en général, ça ne fait pas bon ménage… Maintenant que ses vêtements étaient bien trempés, ils étaient beaucoup plus conducteurs que la normale habituelle… Du coup, Dans un geste lent et précis, Nathan enleva sa capuche, inspira profondément et discrètement pour tenter le mieux du monde d’absorber l’électricité de sa veste, qu’il enleva et qu’il tendit à la jeune demoiselle. Au mieux, elle aurait une légère décharge au bout de ses doigts qui aurait comme effet une simple sensation de fourmillement et au pire, des picotements… Du coup, Nathan tendis sa veste avec un peu d’appréhension tout en observant la belle brune et lui dit :

« Hum… It’s really kind, thank you very much ! »

Dit-il, un peu gêné tout de même… Un faible sourire en coin apparu lorsqu’il regarda son visage. Elle était très gentille de lui proposer un tel service. Néanmoins, il s’arrangea pour garder ses gants aux mains… ça, c’était quand même le minimum syndical pour la sécurité de son entourage. Si jamais son attention est attirée ailleurs et que quelqu’un venait à le surprendre, c’était mieux qu’il ait ses gants pour éviter de faire des blesser…
D’ailleurs, il ne pouvait s’empêcher de penser à cette première approche, à ce premier contact qu’il a eu le jour de l’orage. Le coup de jus qu’il a envoyé à ce pauvre type… ! Actuellement toujours dans le coma, Nathan s’en voulait presque à mort d’être devenu un danger publique de la sorte… Même s’il avait promis à Mila de faire tout ce qu’il pouvait pour contrôler ce qu’il était, il lui restait encore des points faibles, des lacunes à combler pour maîtriser totalement son pouvoir et ça, ce n’était vraiment pas évident… Surtout quand on sait qu’aucune batterie n’est assez puissante pour contenir toute l’électricité qu’il a … ! Car oui, il a essayé de stocker le contenu de son pouvoir dans une batterie, pour essayer de s’en débarrasser… Pas de bol, ça n’a pas marché ! Toutes les batteries ont littéralement cramées… Du coup, plus le choix ! Il fallait qu’il apprenne à maîtriser tout ça ! De fait, il passait la plus part de son temps à l’université, dans son presque propre atelier où il potassait le tout. S’isolant souvent pour être certain de n’être un danger pour personne, il en perdait presque ses habitudes de vie en société. Déjà que ce n’était pas son point fort avant, mais alors maintenant,… !

Il regarda la jeune femme poser sa veste sur son radiateur et il se secoua un peu les cheveux, qui avaient un peu pris l’humidité et il lui dit, un peu timidement :

« I’m sorry to disturb you…. I didn’t really come for your books …» Lui avoua-t-il.

En effet, première porte vue = refuge parfait pour le moment présent. Mais c’est vrai qu’il était un peu désolé de n’être rentré que pour ça et de l’avoir dérangée dans ses affaires… Ce n’était pas son genre d’agir pour rien et encore moins de déranger pour rien… !

© 2981 12289 0 // personnalisé par KSS© exclusivement pour SMB

Nombre de mots : 754 ♦ Réponse en moins d'une semaine ♦
Défi : dialogues en anglais ♦ Défi : lettre tabou "w"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: Welcom to Neverland ♦ DYLATHAN   
Revenir en haut Aller en bas
 

Welcom to Neverland ♦ DYLATHAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A PROPOS ∞ de neverland
» NeverLand
» [Shonen] The Promised Neverland
» Joy Highlands
» Kim Jae Hyun ϟ Neverland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save Me Barry :: Bristol :: Stokes Croft-