AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ay it's my birthday | Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarViolet T. Holloway
♦ Ta face : I. Poots ♦ Messages : 209 ♦ Pouvoir : Communication avec l'au-delà ♦ Occupation : Barmaid dans Stokes Croft, aspirante criminologue.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS :

Message(#)Sujet: Ay it's my birthday | Sujet commun   Dim 15 Jan - 18:55

Ay it's my birthday
J'ai souri faiblement. J'étais plutôt excitée de cette soirée, même si on m'avait toujours garanti que fêter mon anniversaire en avance portait malheur. Seulement le propriétaire n'était d'accord pour me prêter le local que ce jour-là, et puis de toute façon, le 17 février, je le faisais en famille à Exeter. C'était drôle de voir le bar travesti comme ça ; les tables étaient poussées contre les murs, toutes les bouteilles des étagères derrière le comptoir rangées pour éviter que des hôtes ne s'y servent, et quelques chaises se battaient encore en duel au milieu de l'espace que j'avais dégagé. Je me suis laissée tomber sur la banquette à côté de Mme Faulkner pour reprendre mon souffle et obtenir son avis. Elle livra rapidement un constat concis :
-J'ai souri faiblement. J'étais plutôt excitée de cette soirée, même si on m'avait toujours garanti que fêter mon anniversaire en avance portait malheur. Seulement le propriétaire n'était d'accord pour me prêter le local que ce jour-là, et puis de toute façon, le 17 février, je le faisais en famille à Exeter. C'était drôle de voir le bar travesti comme ça ; les tables étaient poussées contre les murs, toutes les bouteilles des étagères derrière le comptoir rangées pour éviter que des hôtes ne s'y servent, et quelques chaises se battaient encore en duel au milieu de l'espace que j'avais dégagé. Je me suis laissée tomber sur la banquette à côté de Mme Faulkner pour reprendre mon souffle et obtenir son avis. Elle livra rapidement un constat concis :
-Ça prend forme.
Mme Faulkner était une vieille femme au-delà du respectable, qui habitait dans l'appartement deux étages au-dessus du bar, jusqu'à ce qu'elle ait, une douzaine d'années plus tôt, été frappée par une crise cardiaque foudroyante. Elle passait régulièrement des matinées entières au bar, m'avait demandé de lui montrer ses petits-enfants sur Facebook et avait toujours quelque chose à dire sur la façon dont je préparais mes cafés. Une mémé un peu collante, dans le bon sens du terme.
-Tu trouves ? Lui ai-je demandé.
-Oui. Tu devrais encore remiser quelques chaises et mettre cette table-là ici.
J'ai hoché la tête. Effectivement, elle avait l’œil. Approuvant ses propositions je me suis mise au travail ; j'ai empilé quatre ou cinq chaises pour débarrasser encore plus d'espace, et poussé la table qu'elle m'avait indiquée à l'endroit où elle me l'avait indiqué, non sans rencontrer quelques embûches.
-Tu auras dû appeler de l'aide, lança Faulkner en me voyant lutter.
Mais j'ai finalement calé la table contre le mur avec succès. C'était assez d'un aménagement provisoire -j'avais obtenu qu'on me prête le local seulement si tout était revenu à sa place précise à temps pour le service. Promesse qui me garantissait que j'allais passer une journée de quarante-huit heures, minimum. Du gâteau.
-Mais non, je me débrouille.
Les célébrations n'allaient sûrement pas plaire à Faulkner. Je la voyais mal participer à la fête, que je prévoyais arrosée, de l'autre côté du monde, avec des gens pour la plupart très éloignés de sa tranche d'âge, et puis peut-être même qu'elle était dans le train de la superstition qu'il ne fallait pas fêter son anniversaire en avance. Peu m'importait, de toute façon elle pouvait s'en aller quand elle le désirait.

Quelques heures avait passé, et Faulkner était effectivement partie jouer les grands-mères autrepart -où, je n'y pensais plus, à vrai dire. La pièce commençait à se remplir, les conversations se déliaient tranquillement, et j'étais dans mon élément, j'avais oublié le monde des morts, pour un temps. Ma plus grande inquiétude à ce moment-là, à vrai dire, c'était qu'on finisse vite à court de quoi boire, probablement la faute à tout ce monde qui en partie ne me connaissait ni d'Adam ni d'Eve. Quand je m'invitais à une fête, j'avais au moins la décence de le faire en ramenant toujours quelque chose à boire -l'impolitesse des inconnus qui se ramenaient à ma fête d'anniversaire me scandalisait vaguement, mais ne m'empêchait pas d'en profiter, aussi n'ai-je pas fait grand-chose pour endiguer l'invasion.


On oublie pas les bonnes habitudes
♦Ce sujet commun est ouvert à tout le monde sans exception !
♦Il n'y a pas d'ordre pour poster, mais veillez tout de même à ne pas monopoliser la « parole ».
♦Ne faites pas des réponses trop longues, privilégiez la rapidité.
♦Puis comme c'était bien pratique lors du dernier sujet commun, faites un petit spoiler contenant un résumé de votre réponse à la fin.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Ay it's my birthday | Sujet commun   Lun 16 Jan - 20:44
Après les récents évènements qui lui étaient tombé sur le coin de la tronche, comme l’éclair quelques mois plus tôt, Nathan n’avait vraiment plus la tête à respirer de l’oxygène prélevé directement du monde extérieur. Il avait recommencé à se terrer. Mais non pas dans sa chambre à éviter de sortir, mais bien dans les laboratoires et les ateliers de l’université. Il avait un endroit dans ces ateliers de micro-électronique qui lui était ‘réserver’. En tout cas, c’est le coin où il a l’habitude de se rendre et où ses affaires sont gardées dans un casier juste à côté. Les autres savent parfaitement qu’il ne faut pas déranger des élèves qui travaillent… ! Le respect est de mise, c’est une règle stricte.  

Mais, lorsqu’il était rentré à l’appart’, retrouver ses ‘colocataires’, Nathan avait croisé une connaissance. Un gars qui trainait souvent en rue et que Nathan ne côtoyait pas plus que ça… Alors qu’il était déjà tard, le gars avait insisté pour que Nate’ l’accompagne lui et ses quelques potes à une soirée d’anniversaire « d’une nana géniale et trop bonne »… Les yeux roulants vers le ciel, il soupira. Visiblement, il n’avait pas tellement le choix de s’y rendre… surtout quand ils le prennent tous par le bras ou un morceau de veste pour l’entrainer contre son gré dans une soirée où il ne connaitrait – d’office – personne ! Son sac d’unif’ sur le dos, avec tous ses composants électriques, il arriva devant le bar où la soirée avait déjà bien commencée. En fait, il se disait qu’il pouvait quand même passer, boire un verre et se détendre un peu non ? Non. Penser à autre chose, mais surtout pas relâcher sa concentration !

Il apercu un petit magasin ouvert de nuit et fit un crochet avec ses amis pour au moins acheter à boire et ne pas arriver les mains vides. Quelques bouteilles de l’étalage manquèrent d’être renversées, mais heureusement, la chance était avec lui. Enfin, avec eux…

Nate’ acheta quelques packs de bière et quelques bouteilles d’alcool fort. Au moins, il était certain de viser juste avec un des deux… Ils retournèrent alors là-bas et ils entrèrent. Bon, visiblement leur entrée avait été remarqué vu leur état, mais Nate’ préféra s’effacer en longeant les murs, pour qu’on évite de le voir avec ces énergumènes…

Il remarqua que plusieurs personnes firent la bise à une blonde en lui criant : « Bon anniversaire ! ». Du coup, il se douta qu’il s’agissait là, de l’hôte « nana géniale et trop bonne » en question… Du coup, lorsqu’il n’y eu plus personne autour d’elle, habillé comme tous les jours, les mains toujours gantées, le sac à dos sur l’épaule, les bouteilles dans les bras, il se présenta à la jeune blonde un peu gêné en présentant ses bras :

« Heu… Joyeux anniversaire à toi, inconnue ! »

Dit-il d’une façon assez ironique, en voulant bien communiquer le fait qu’on lui ait un peu forcé la main… D’ailleurs, il lui sembla bon d’ajouter :

« C’est de la part de… »

Il les chercha du regard avant de décliner les noms des connaissances qu’ils avaient en commun – apparemment – et retournai la tête vers elle, un sourire un peu mal à l’aise de constater leur état d’ivresse assez bien avancée...

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Ay it's my birthday | Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» ❱ Proposer un sujet commun
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save Me Barry :: Bristol :: Stokes Croft :: Bar-