AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sorry for the disturbance, Miss Holloway.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarLogan Graves
♦ Ta face : Tyler Joseph ♦ Messages : 40 ♦ Pouvoir : Animation de l'imaginaire ♦ Occupation : Vendeur dans un magasin de jeux vidéo de Stokes Croft.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Sorry for the disturbance, Miss Holloway.   Mar 20 Déc - 0:00

when it seems that we have enough stuff just to blow stuff up
Does it bother you if I let my mind speak ? ••• L’après-midi commençait à peine que Logan était déjà affalé sur son canapé, devant une émission stupide qu’il ne regardait même pas vraiment, trop occupé à faire défiler les pages sur son téléphone portable. Mais au moins ça lui donnait un bruit de fond, et ça l’empêchait de penser à tout et n’importe quoi. Il savait que s’il se laissait aller à ses pensées, de mauvaises choses se passaient. Il créait des choses de son imaginaire, mais ne décidait ni du moment ni du lieu, et encore moins de ce qui en sortait ou non. Il ne pouvait pas non plus les contrôler une fois qu’elles avaient pris forme dans la réalité, et c’était d’autant plus embêtant. Qu’est-ce qu’il allait en faire de tous ces trucs qui sortaient de sa tête ? Les mettre dans des cages et faire un musé de son appartement ? Il y avait forcément un moyen de les faire disparaître, mais il n’avait encore aucune idée de comment il pourrait s’y prendre.

Bien qu’il essaye de rester concentré sur ce qu’il lisait, c’était plus fort que lui, il avait commencé à se faire un petit film dans sa tête. Ce serait cool de pouvoir faire apparaître de choses utiles et mignonnes, plutôt que quelque chose qui casse tout autour de lui. Et si j’imaginais ça… C’était trop tard, il avait fait une boulette et il s’en mordait les doigts un peu plus tard. Une sorte de boule de coton noir, avec quatre pattes et des yeux ronds fait son apparition sur la table basse sur laquelle ses pieds étaient posés. Elle semblait adorable à première vue, mais évidemment Logan n’avait pas pu s’empêcher de l’imaginer joueuse et casse-cou. Sans qu’il n’ait le temps de réagir, la boule de coton saute dans tout l’appartement, renversant évidemment le verre à moitié plein qui se trouvait sur la table. Elle ne semblait pas vouloir rester dans la pièce néanmoins, alors elle profite du fait que le brun aère le salon pour s’échapper. Il sort sa tête par l’encadrement de la fenêtre d’un geste rapide pour pouvoir suivre la chose des yeux, pinçant ses lèvres l’une contre l’autre pour ne pas crier de rage face à la fuite. Elle était allée en direction de la fenêtre voisine, qui donnait dans l’appartement de Violet Holloway, s’il se souvenait bien de ce qui était écrit sur la boîte aux lettres. Sans réfléchir d’avance, il sort de chez lui.

Il appuie sur le bouton à côté de la porte de sa voisine, pour enclencher sa sonnette et lui demander l’accès en priant qu’elle soit bien dans son appartement à cette heure-là. Logiquement, personne ne laisse sa fenêtre ouverte sans être à l’intérieur, encore moins avec des températures qui chutaient. Il allait avoir l’air malin quand il devrait lui expliquer la situation : « Oui excusez-moi en fait il y a un truc sorti de mon imagination qui est rentré chez toi et qui trifouille dans ton pot de fleur, donc je viens le récupérer. Parce que ouais je peux faire apparaître des choses que j’imagine dans mon cerveau et tout à cause d’un pouvoir dont j’ai hérité avec l’orage de l’autre fois, tu te souviens quand il y a eu de la grêle sans raison ? Bah j’me suis choppé un truc à cause de ça, ‘fin je crois que ça vient de ça ». Elle allait juste le prendre pour un fou, et c’était un peu ce qu’il était en fait. L’attente devant la porte lui semblait durer plusieurs minutes. Avant que la porte ne s’ouvre il entend un bruit provenant de la pièce devant lui, comme si quelque chose s’était brisé en s’écrasant par terre. Ce n’était quand même pas l’histoire du pot de fleur qui se produisait vraiment ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarViolet T. Holloway
♦ Ta face : I. Poots ♦ Messages : 209 ♦ Pouvoir : Communication avec l'au-delà ♦ Occupation : Barmaid dans Stokes Croft, aspirante criminologue.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS :

Message(#)Sujet: Re: Sorry for the disturbance, Miss Holloway.   Mar 20 Déc - 23:59

Sorry for the disturbance
Wah, la vaisselle. Méga-intéressant. Pourquoi ma vie -et la vaisselle- devait être si ennuyeuse ? -me lamentai-je alors que j'avais la capacité de parler aux morts.
Même si j'avais Oscar Wilde pour m'aider (ceci dit il m'aurait plutôt regardé faire), je me serais ennuyée comme un rat mort. C'était quoi ? Remplis l'évier d'eau chaude, mets juste un poil de liquide vaisselle parce que les petites économies, puis frotte, frotte, frotte petite souillon ? Chaque fois que je m'y remettais, je considérais l'éventail des trois possibilités qui s'offraient à moi face à l'obstacle terrible que pouvait représenter le nettoyage de la vaisselle. Je pouvais investir dans un lave-vaisselle ; ça me coûterait une blinde, seulement je serais enfin débarassée de cette tâche rébarbative, et pour un bout de temps, jusqu'à ce que la note d'eau monte et qu'il se casse et qu'on me propose des réparations que je ne pourrais pas me permettre financièrement.
Je pouvais investir dans la vaisselle en carton -la vaisselle en plastique, c'était pas hyper-biodégradable, j'ai une conscience écologique tout de même. Mais peut-être qu'additionné repas après repas, ça me reviendrait tout aussi cher que pour le lave-vaisselle. Troisième option ; frotte, frotte, frotte, petite souillon, je commence à connaître, maintenant. Pourtant Dieu sait que je suis loin d'être Cendrillon. Heureusement que j'étais pas plongeuse au bar, je crois qu'un jour j'aurai fini par péter un câble et sortir en salle en jetant des couverts et du produit vaisselle sur les gens, avant de finalement interrompre le long calvaire de ma vie en m'ouvrant les veines avec un débris d'assiette. Joyeux. Violet Holloway, seule fille sur Terre rendue suicidaire par la vaisselle. Sympa, l'épitaphe.
Je pourrais mettre de la musique, seulement j'en ai pas sur la brique qui me sert du portable, et je compte surtout pas prendre le risque de tripoter mon vieil ordi avec mes mains mouillées et mousseuses. Il rame déjà assez comme ça, je vais pas en plus lui faire prendre un bain pour le plaisir des oreilles. Finalement à force de me plaindre mes pensées sont occupées et me distraient de la tâche dont je me plains -et heureusement, parce que vu qu'il me faut deux semaines à chaque fois pour me décider à me mettre au boulot, et du coup, beaucoup de travail. La mémé en moi sort deux secondes de sa montagne de tricot pour me rappeler que si je le faisais à chaque fois, au fur et à mesure à la fin je me retrouverai pas avec une montagne de vaisselle, mais j'écouterai la mémé en moi quand j'en serai devenue une. Point.
Provenant de ma chambre entre les courants d'air frais, un son pas très naturel. J'laisse tout le temps ouverte parce que les pépés de la copro tiennent à ce que le chauffage commun soit genre, à 23°C en été. Est-ce qu'ils essayent de faire pousser des putains de plantes tropicales dans leurs apparts ? Je pose un verre sur le comptoir devant moi, prévoyant de tout ranger d'un coup, en prêtant une oreille aux bruits, sans vraiment m'inquiéter. Encore un con dans la rue en bas qui a oublié de mettre ses pneus d'hiver, ce serait que la deuxième fois -cette semaine. Mais non, les sons semblent bien venir de ma chambre, et quand finalement je fais le tour du meuble de cuisine pour aller voir de ce qu'il s'agit, une espère de boule de poussière jaillit de ma chambre comme si elle venait d'apercevoir un aspirateur Dyson dans le coin de la pièce.
Elle se précipite dans mon salon, et finalement je suis tellement sonnée que je la laisse s'y promener, marche sur mon canapé et donner des coups de pieds dans les livres pas rangés sans vraiment réagir. C'est quoi cette chose et qu'est-ce que ça fout dans mon appart ? Les hipster du coin qui se sont dit qu'ils voulaient avoir un animal de compagnie original se sont vraiment surpassés cette fois. Mais putain je comprends que le truc soit mignon et un peu plus actif qu'un chiot, et peut-être que ça chie pas partout, mais c'est un poil en train de détruire mes affaires. En plus toute ma vaisselle joliment arrangée en petits tas sur le comptoir comme attendant qu'on la casse. C'est dangereux. Je fais quoi ? J'appelle la SPA ? Je sais même pas si avoir ça chez soi est légal. Je sais même pas comment ça s'appelle !
A ce moment-là on vient frapper à la porte et je soupire en allant ouvrir, regardant toujours le truc poursuivre son œuvre de destruction d'un air paniqué. J'évite de regarder ma vaisselle au loin, histoire de ne pas attirer son attention. J'ouvre la porte -je sais pas qui a décidé de toquer mais c'est vraiment le moment, tiens-, j'ouvre la porte seulement à demi, laissant quasiment que ma tête filtrer dans l'encadrement, et je me fais très claire, très vite ;
-Je suis désolée, je sais pas ce que vous m'voulez mais là j'suis occupée, si vous pouviez repasser plus tard ça m'arrangerait bien.
Je m'apprête à refermer direct lorsque derrière moi, à côté du canapé, le truc renverse le pot de Petrus, mon ficus. Je me retourne pour constater les dégâts.© 2981 12289 0 - 930 mots
Revenir en haut Aller en bas
avatarLogan Graves
♦ Ta face : Tyler Joseph ♦ Messages : 40 ♦ Pouvoir : Animation de l'imaginaire ♦ Occupation : Vendeur dans un magasin de jeux vidéo de Stokes Croft.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Sorry for the disturbance, Miss Holloway.   Sam 4 Fév - 14:23

when it seems that we have enough stuff just to blow stuff up
Does it bother you if I let my mind speak ? ••• Pour éviter à la jeune femme de lui bloquer la porte il glisse son pied dans son encadrement, ruse vieille comme le monde de vendeur en porte-à-porte qu’il avait vu à la télévision et dont il n’aurait jamais cru devoir se servir dans un moment pareil. Mais heureusement, la porte ne se referme pas sur son pied car l’attention de sa voisine est requise par le pot qui venait de tomber sur le sol, ou plutôt que quelque chose venait de pousser. Le souffle de Logan se coupe quelques secondes, il se sentait honteux. Il faisait des dégâts dans l’appartement de sa voisine sans même le vouloir. En vérité, il ne lui avait jamais vraiment parlé. Ils avaient peut-être simplement échangé quelques salutations polies dans les escaliers, et encore. Logan n’était pas un grand bavard dans ce genre d’endroit, il n’appréciait d’ailleurs pas vraiment le principe des immeubles. Des domiciles collés, entassés les uns sur les autres. Non lui il aimait la liberté et l’espace. Mais eh, les appartements c’est moins cher et il a pas les moyens de se payer une belle maison, alors il devrait s’en contenter encore un moment. Quoique, il faudrait qu’il essaye de faire apparaître de l’argent. Qui ne tente rien n’a rien, comme on disait.

- Désolé mais j’viens juste essayer de récuperer c’machin qui est entré chez toi… se contente-t-il de répondre en poussant doucement la porte d’entrée.

La jeune femme n’exerçait pas une grande force sur la porte, car elle était concentrée sur cette boule qui faisait n’importe quoi dans son salon, c’est donc sans difficultés qu’elle se décale et laisse la place à Logan de rentrer. Il n’était pas dur de voir où se trouvait l’intrus, bien qu’elle bougait assez vite à cause de l’excitation de pouvoir tout détruire autour d’elle. Logan se précipite pour attraper la boule de poussière compacte, et il y arrive par chance. Mais, contre toute attente, la bestiole se faufille entre les doigts du jeune homme et retrouve sa liberté. Néanmoins elle avait laissé une trace noire sur les paumes de Logan, et elle semblait plus fine qu’auparavant. On aurait presque pu entendre la chose rire, se moquer de son créateur comme un enfant se moque de l’adulte qui n’a pas réussi à l’attraper dans un jeu. Finalement elle décide de quitter l’apparement, elle avait assez fait à son goût ici pour aujourd’hui. Elle sort par la porte d’entrer et on l’entend taper contre les murs comme une petite balle. Elle s’en était allé et comptait bien faire le tour de la ville, c’était évident.
Un calme un peu froid avec retrouvé l’appartement de Violet, bien que le décor soit loin d’être des plus calmes. Un tableau s’était retrouvé par terre et le verra était brisé, le pot de fleur était bien évidemment au sol comme éventrer. La plante était encore en bon état si on ne se concentrait pas sur les racines qui semblait pétrifiées de la violence de la petite boule noire. Par chance, la vaisselle n’avait pas une égratignure. La chose ne s’était bizarrement pas intéressée à ces objets là.
Logan se mordait l’intérieur de la joue en regardant le désordre, il s’en voulait beaucoup et lorsqu’il croise le regard de sa voisine son cœur manque un battement. Est-ce qu’elle allait lui sauter dessus pour l’étrangler, s’effrondrer en larmes, l’insulter ou bien simplement lui demander de partir d’un air désoeuvré ?

- J’suis désolé… murmure-t-il en gardant ses yeux posés sur la jeune femme.

C’était tout ce qu’il avait réussi à dire, car il ne savait pas comment appréhender la situation. Son imagination était au second plan, son attention était concentrée sur le monde réel et fort heureusement. Il n’y aurait pas d’autres créatures étranges qui sortiraient de son crâne dans l’immédiat.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: Sorry for the disturbance, Miss Holloway.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Sorry for the disturbance, Miss Holloway.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» L'anniversaire de Miss Gwenny !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save Me Barry :: Bristol :: Stokes Croft :: Armada Place :: Apt. 23 ♦ Violet H.-