AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarMila Octavie Valentyne
♦ Ta face : Juno Temple ♦ Messages : 1916 ♦ Pouvoir : Mes péchés s'extériorisent, mes mensonges se concrétisent. Pour moi, ça sera l'extériorisation de mes facettes dans un double de moi-même. C'est un peu se prendre son propre pathétisme en pleine face dès que l'occasion se présente. La foutue malédiction. ♦ Occupation : Marchande de glaces, pour la joie des petits et des grands.
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Dim 28 Aoû - 16:15
Mila Octavie ValentyneNom Complet : Autrefois, je m'appelais Irina Lyudmila Nowakcwski, c'était il y a bien longtemps. Maintenant, on me connaît exclusivement sous le nom de Mila Octavie Valentyne. A croire que pour vraiment avoir une nouvelle vie, il faut aussi avoir un nouveau nom.

Âge : 28 ans, pas encore bien marqués sur ma face. Je le vis pas trop mal. Je le vis plutôt bien. Parce que c'est pas encore le 30 assommant qui s'abat sur moi. Quand j'aurais gagné une dizaine de plus, l'histoire ne sera probablement plus la même.

Date & lieu de naissance + nationalité : le 13 mars 1988, jour parfaitement banal pour certains, beaucoup moins pour d'autres. J'suis née le même jour qu'un gars avec qui j'ai partagé un utérus. Et j'ai vu le jour à Kiev en Ukraine, mais me demande pas de parler la langue du pays, ça fait bien longtemps que je l'ai oubliée.

Métier/Études/Occupation : Je suis la reine des glaces tu vois. Marchande de glace, marchande de rêve pour les gosses.

Orientation sexuelle & situation : Je ne pense pas avoir à rentrer dans une case. Je peux coucher avec qui je veux. Je peux aimer qui je veux. Je ne vois pas pourquoi je devrais me classer quelque part, tu vois. Je ne me prends pas la tête avec une histoire de sexualité définie, je préfère m'amuser. Je suis célibataire depuis une éternité.

Groupe : Monkey Slut, c'est ma team. Parce que je fais définitivement partie de ceux qui auraient bien aimé que l'orage et cette histoire débile de pouvoirs leur foutent la paix.
© Bright Star
Somebody make me feel alive and shatter me.Tes pouvoirs : Mes péchés s'extériorisent, mes mensonges se concrétisent. Pour moi, ça sera l'extériorisation de mes facettes dans un double de moi-même. C'est un peu se prendre son propre pathétisme en pleine face dès que l'occasion se présente. La foutue malédiction. Le Dédoublement, c'est ça que l'orage m'a refilé. Et je peux te dire que c'est lourd, très lourd. Je ne contrôle pas l’apparition de mon double, c'est gênant, je n'ai pas envie que les gens soient au courant de mon « pouvoir ». Je ne sais pas si c'est ma difficulté à me trouver ou le manque de mon frère jumeau mais une chose est sûre, j'ai du mal à supporter. Et encore... Et encore... Tu sais pas tout, loin de là.
L'orage : J'étais en train de charger les congélateurs de mon camion quand l'orage a éclaté. Le vent, la grêle, j'ai pas compris ce qui s'est passé tout d'un coup. Je me rappelle juste d'un choc qui m'a projetée et clouée au sol avant que je n'ai le temps de me réfugier dans l'entrepôt. J'ai cru que j'étais en train de mourir, de faire une crise cardiaque. Mais non. A ce moment là, faut croire que c'est juste mon âme qui s'est scindée.
Once upon a fuckin' timePeut-être que deux d'un coup c'était trop. Peut-être qu'un tout seul, ça aurait été trop aussi. Peut-être qu'on était pas faits pour être là. Peut-être qu'on est le résultat de la pilule qu'a flanché. Ou d'une capote qu'a craqué. Pour sûr que mes parents voulaient pas de moi. Pour sûr, que mon frère n'était pas plus souhaité. Et ça se voyait bien qu'on s'en foutait. On était là l'un pour l'autre tu vois. Les créatures bâtardes, le foutu mélange de deux adultes parfaitement givrés. Tu peux être certain que tout le monde le disait : que notre mère aurait mieux fait de nous avaler. Et ça se savait qu'on s'en moquait. C'était lui et moi contre le monde entier.
Une fille, un garçon. Et pourtant indissociables l'un de l'autre. « Les jumeaux », c'était comme ça qu'on nous appelait. « Les jumeaux », l'appellation pour bien nous critiquer. Comme si ce que les gens pensaient nous inquiétait. A six ans déjà, on était bien capables de cracher à la gueule de n'importe qui.
Entraînée par mon frère, j'étais la plus forte du monde. Grande. Maligne. Insolente. Indestructible. J'étais son ombre, il était ma vie. Et t'imagines, à l'époque je pensais bien que ça allait durer pour toujours. Qu'on grandirait ensemble. Qu'on marcherait ensemble. Qu'on tomberait ensemble. Dans aucun de mes plans, mon existence se déroulait sans ma moitié. Pas une seule seconde, j'y avais pensé.

J'ai grandi dans l'ambiance animée d'une famille brisée, pour ne pas dire totalement explosée. Entre les cris, les coups et la vaisselle brisée. J'ai vu maman avec du sang qui coule du nez. J'ai vu papa avec la bouche éclatée. Ça me terrorisait en vrai, plusieurs fois j'ai cru que c'est mon frère ou moi qu'ils allaient finir par taper. Et la moquette tâchée sur laquelle je jouais me rappelait chaque jour combien mes parents se détestaient. Combien ils en oubliaient qu'on existait. Climat de haine enclenché. Indifférence clairement affichée. Je n'ai pas le souvenir de quand ou de comment ça a commencé. Peut-être que ça a toujours été comme ça. Que j'ai jamais vu mes parents s'aimer. Que j'avais jamais vu mes parents m'aimer. T'sais, je soupçonne fortement ma mère d'avoir essayé de me tuer. C'était un accident. C'était « sans faire exprès ». Penses-tu. Les sales, les vilaines pensées.

J'étais bien au courant que nos parents ne crevaient pas d'amour pour nous, mais je n'aurais jamais pensé qu'ils oseraient nous séparer. Honnêtement, je n'avais pas vu la chose arriver. La journée avait commencé comme d'habitude. Je n'avais juste pas été à l'école ce jour là. Rien d'alarmant. Et c'est pendant que Mikhailo était absent que la nouvelle est tombée : les vieux se séparaient. Et mon père m'amenait. Mon père, il n'amenait que moi. Toute seule. Sans mon frère. Garde partagée ? Non. Jamais je ne le reverrais. Deux d'un coup, c'était définitivement trop.

Ce jour là j'ai cru que j'allais mourir. J'avais beau pleurer, javais beau hurler, rien n'y faisait. Personne pour m'écouter. Dans la voiture, mon père a monté le son de la radio. Et je me souviendrais toujours de ses mots : « Dors. La route va être longue. » Pas le moindre réconfort derrière. Pas de compassion. Le mec, il était carrément sans pression. Alors que moi, je voyais clairement ma vie qui s'écroulait gros morceau par gros morceau. Il faut me croire, j'aurais adoré me réveiller à juste me rendre compte que tout ça n'était qu'un sale cauchemar tout droit sorti de mon imagination. Mais les nuits se sont enchaînées finalement, et je n'ai jamais vécu ce jour miraculeux où, le lendemain d'un vilain orage, je me réveillais avec mon frère dans les bras de qui j'avais l'habitude de me réfugier.

Rien. Plus rien n'allait être pareil. Plus jamais.
A partir de là, je n'ai plus pu me cacher derrière qui que ce soi. A partir de là, il ne s'est mit à rester que moi. Moi et moi-même, entièrement chargée de me protéger.

J'en ai parcouru des kilomètres, et j'en ai vu des paysages. Entre Kiev et Paris, près de deux jours entiers dans le train. Une semaine de déplacement au total. On vivait comme on pouvait. Sans grand luxe ni véritable confort. Ce n'était que passager. Chaque jour, je lui demandais quand est-ce qu'on allait rentrer. Chaque jour, je lui demandais quand est-ce que tout ça allait s'arrêter. Chaque jour, j'étais tout bonnement ignorée. T'y crois, toi, que j'étais déjà habituée et que ça commençait tout juste à me gêner ?

Je me retrouvais de façon soudaine dans ce pays inconnu. Nouvel entourage, nouvelles péripéties. Je baignais dans une langue que j'étais incapable de comprendre. Entourée d'une ribambelle de personnes que je ne connaissais pas. Régulièrement on allait chez les uns et les autres. Régulièrement on changeait de maison et d'hôtes. J'ai compris bien plus tard que ce qu'on faisait, ça s'appelait du bon gros squattage. Papa avait bien trop d'amis à Paris pour que ça soit normal. On était arrivé il y a peu et il semblait déjà si adapté à ce pays, à ces gens... Il passait son temps à sortir, à faire je ne sais trop quoi - et je crois que c'est mieux que je n'ai jamais su - il confiait ma surveillance à tout un tas d'inconnus sans s'inquiéter de ce qui aurait pu m'arriver. Mais j'étais habituée. C'était normal. C'était comme ça une vie d'adulte, pas vrai ? On est toujours occupé, on a des tas de choses à faire. Pas le temps pour les enfants. Et quand l'enfant surprenait quelques choses qu'il n'était pas censé avoir vu, il devait simplement se taire. Pour toute la vie.
En grandissant, j'ai compris que c'était parce que mon père était un homme mauvais. Cela dit, je ne le suis jamais expliqué.
J'ai juste... Réalisé. Que j'étais la seule petite fille qui n'existait pas dans la vie de son seul parent. J'ai réalisé, que ce qu'il faisait dans la vie, ce n'était pas des choses bien. J'ai réalisé, qu'il était méfiant et sur la défensive avec certaines personnes.

En grandissant, tout devenait de plus en plus compliqué. Et au final quand j'y pense, tout le reste totalement. Mais c'est différent. Repassons à avant. J'étais constamment exposée aux regards et aux jugements des gens. Un peu comme tout le monde évidemment. Mais avec la pression en plus que mon père me foutait sur le dos. Que mes amis mettaient sur mes épaules. Ouais. J'étais déchirée entre ce que mon père voulait que je sois, ce que mes amis m'obligeaient à être et ce que j'étais peut-être vraiment... Ou cette facette qui me hantait constamment et que je repoussais.

La truande froide.
La pouffiasse.
La... Normale ?

Tout se mélangeait dans ma tête. Et ça a fait de moi quelqu'un qui savait même pas qui elle était. C'était trop compliqué de tout gérer. C'était difficile de supporter. Alors je faisais de la merde. Mais en beauté, évidemment. Pourquoi faire les choses à moitié ? Devant les amis, j'étais cette connasse de base, cette fille superficielle et à la réputation de meuf facile mais populaire à l'école. Et pour mon père, j'étais cette maligne qu'il pouvait peu à peu façonner selon ses souhaits. Sa noirceur était en train de me contaminer et de me bouffer peu à peu sans même que je m'en rende compte. Il m'a appris à voler, il m'a appris à truander, à menacer, à ne pas avoir peur de faire du mal. Que ça soit physiquement ou moralement. Il la possédait sa créature. Il le faisait grandir, son monstre. Et ce jusqu'à ce que je finisse par comprendre ce qu'il était en train de me faire. Et me laisser manipuler de la sorte, ce n'était pas quelque chose qui prouvait ma soit-disant intelligence, c'est clair. Preuve de plus que sans ma moitié, je ne suis qu'une coquille vide. Une poupée manipulable à souhait.

Enfin, les choses étaient claires. Enfin, j'allais pouvoir quitter l'enfer. Et direction Amsterdam. Il m'avait appris à faire le mal, j'allais lui faire mal. Les poches pleines du pognon qu'il se faisait de façon purement dégueulasse, je suis partie au Pays Bas. J'avais à peine dix-neuf ans et je me retrouvais totalement seule. Seule, paumée, mais libre. J'ai mis de côté ce que mon père avait éveillé chez moi. J'ai lutté. Mais je n'ai pas pu éliminer tous les automatismes pour autant. J'étais mal dans ma tête, mal dans mon corps, mal dans ma peau.
Perdue, ouais, je l'étais plus que complètement. Je n'avais pas vraiment de personnalité qui m'était propre. Ou alors j'en avais un peu trop. Va savoir. J'ai jamais compris comment les choses se goupillaient. D'ailleurs, le fait d'avoir du changer de nom en arrivant à Amsterdam ne m'a clairement pas aidée. Je devais être quelqu'un d'autre. Mais comment être quelqu'un autre quand on ne se connaît pas de base..?

Je restais toujours comme ça. La poupée mille visages. La pauvre égarée qui sait pas bien comment se positionner pour exister.

Il y a trois mois, peut être un peu plus, j'ai décidé sur un coup de tête que j'avais envie de changer d'air. Et là, j'ai choisi l'Angleterre. Un lieu qui m'avait toujours paru beau et intéressant. J'étais attirée par ce pays qui serait plutôt facile d'accès pour moi alors ça allait être ma destination. Cette fois-ci, j'ai décidé de tenter autre chose que la capitale de mon pays d'accueil. Et c'est comme ça que j'ai atterri à Bristol, une ville bien moins animée que Londres. Les premiers jours, j'allais de soirée en soirée pour ne pas passer mes nuits dehors dans le froid. Jusqu'à ce que je rencontre un mec, un certain Alec qui m'a recueillie quelques jours, le temps que je me trouve une colocation. Ça a été assez rapide au final. L'appart', le travail, tout s'est enchaîné.
Ouais. L'orage aussi, il m'est tombé dessus, et il m'a pas ratée.
My name is not BarryPseudo/prénom : 2981 12289 0 ♦ Âge : 22 ans (pour quelques jours encore) ♦ Comment as-tu atterri ici ? J'ai aidé à la création ! ♦ Fréquence de connexion : Tous les jours, logiquement. ♦ As-tu déjà couché avec un fruit ? Ah... Peut-être, ouais. Y'a moyen. ♦ Est-ce que c'était un melon ? Tu crois quand même pas que je vais te donner les détails ? Sale cochon ! ♦ Un dernier mot ? Je kiffe déjà être ici ptn ! **
Revenir en haut Aller en bas
http://2981122890.tumblr.com
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Dim 28 Aoû - 16:20
danse danse danse
Revenir en haut Aller en bas
avatarMila Octavie Valentyne
♦ Ta face : Juno Temple ♦ Messages : 1916 ♦ Pouvoir : Mes péchés s'extériorisent, mes mensonges se concrétisent. Pour moi, ça sera l'extériorisation de mes facettes dans un double de moi-même. C'est un peu se prendre son propre pathétisme en pleine face dès que l'occasion se présente. La foutue malédiction. ♦ Occupation : Marchande de glaces, pour la joie des petits et des grands.
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Lun 29 Aoû - 15:14
excited excited excited
Revenir en haut Aller en bas
http://2981122890.tumblr.com
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Lun 29 Aoû - 15:21
cute cute cute
Revenir en haut Aller en bas
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Lun 29 Aoû - 17:45
SOEUR DE MOIII gaa

Roh... J'ai hâte de voir la suite de ta fiche ! red
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarMila Octavie Valentyne
♦ Ta face : Juno Temple ♦ Messages : 1916 ♦ Pouvoir : Mes péchés s'extériorisent, mes mensonges se concrétisent. Pour moi, ça sera l'extériorisation de mes facettes dans un double de moi-même. C'est un peu se prendre son propre pathétisme en pleine face dès que l'occasion se présente. La foutue malédiction. ♦ Occupation : Marchande de glaces, pour la joie des petits et des grands.
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Mar 30 Aoû - 6:27
NATHAN ▶️ Coeur Coeur Coeur
J'ai une hâte totalement stupide que tu lises mon MP oups

MIKHAILO ▶️ FRÈRE DE MOIIIII  Secoue  Annoying
J'ai ajouté une petite partie de l'histoire cute
Revenir en haut Aller en bas
http://2981122890.tumblr.com
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Mar 30 Aoû - 8:58
blbl C'est faiiiit :smile: oups
bed perv
Revenir en haut Aller en bas
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Mar 30 Aoû - 20:21
HAAAAAAAAAAN ! J'adore le début de ta bio ! red

Et toi là.. Pas touche à ma soeur èOé
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Mar 30 Aoû - 23:10
pleure ..... * va se cacher dans une grotte * cache
Revenir en haut Aller en bas
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Mar 30 Aoû - 23:53
J'aime mieux ça Batte
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarMila Octavie Valentyne
♦ Ta face : Juno Temple ♦ Messages : 1916 ♦ Pouvoir : Mes péchés s'extériorisent, mes mensonges se concrétisent. Pour moi, ça sera l'extériorisation de mes facettes dans un double de moi-même. C'est un peu se prendre son propre pathétisme en pleine face dès que l'occasion se présente. La foutue malédiction. ♦ Occupation : Marchande de glaces, pour la joie des petits et des grands.
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Jeu 1 Sep - 11:07
Merci frère de moi ! quewa
Les garçons, on se bat pas sur ma fiche... Quand même oups
Revenir en haut Aller en bas
http://2981122890.tumblr.com
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   Jeu 1 Sep - 18:12
C'est bon ! T'es des nôtres !J'ai manqué de m'évanouir quand j'ai vu la taille de ta fiche, t'abuses coucou mais j'ai bien aimé quand même. T'as de la chance. Le voilà ton cadeau d'anniversaire, amuse-toi bien ici Want

Yes ! Et maintenant ? Bravo ! Tu fais partie des membres validés lors de la pré-ouverture de Save Me Barry. et le staff te remercie de ta venue et de ta rapidité, c'est très encourageant ! Le RP n'est pas encore ouvert mais nous t'invitons à venir préparer ta fiche de liens pour qu'elle soit prête pour l'ouverture, tu peux éventuellement demander un logement, demander à être ajouté au listing des métiers aussi et SURTOUT venir faire vivre la partie « My name is NOT Barry ! » pour mettre l'ambiance dès le départ ! N'hésite pas à discuter liens et rps avec tes petits camarades dans cette partie là elle est faite pour ça et pour que vous en profitiez pour faire connaissance ! Jette un petit coup d’œil à tous les sujets qui s'y trouvent et crées-en un si tu vois quelque chose à ajouter. Sur ce, enjoy et merci de ta participation ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger   
Revenir en haut Aller en bas
 

MILA OCTAVIE ♦ fuckin' doppelgänger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Doppelgänger
» (F) MILA KUNIS ft. Kamilia M. McMillan • LIBRE
» Mila O'Nookey
» Mila Ireth [Gryffy]
» parution nationale de "Mila l'abeille et le Coquelicot"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save Me Barry :: Let's start the game :: Papiers, s'il vous plaît :: Dossiers validés :: MONKEY SLUT ♦ je renie mon pouvoir-