AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 17:14
C. Ridley Warringtonfeat. Dave FrancoNom Complet : Christopher Ridley Warrington

Âge : 28 ans

Date & lieu de naissance + nationalité : Le 18 juillet 1988 à Londres, il est américano-anglais. Américain de part son père et anglais de part sa mère.

Métier/Études/Occupation : Interne pour devenir dans moins de deux ans un Neurochirurgien

Orientation sexuelle & situation : Hétérosexuel par défaut, je n'ai jamais accordé plus de temps que cela à l'amour et le sexe. Je suis donc célibataire et désireux de le rester. 

Groupe : Monkey Slut
© Rusty Nail
Si tu laisses tes émotions te guider...
Tu échoueras !
Alterperception :
Descriptions : Capacité d'utiliser les sens d'autrui, que cela soit la vue, le touché, l'odorat, l'ouïe ou tout simplement le goût. Cela se fait dans les deux sens. Le possesseur de cette capacité peut utiliser les sens d'une autre personne, mais il peut également transmettre ce que ses sens à lui perçoivent.

Avantage : Meilleure perception de l'environnement qui m'entoure. Je peux ainsi visualiser des choses d'une nouvelle façon, sous un nouvel angle, ou alors espionner plus facilement une personne, même si je ne suis pas de ce genre-là.

Inconvénient : Comme je ne contrôle pas encore mon pouvoir, il est assez difficile de gérer ce que l'on fait, comme par exemple une opération, quand on voit l'enfant malade qui se trouve dans une chambre trois étages plus bas. Je me retrouve à ne plus pouvoir voir ce que je fais par exemple. Cela m'empêche aussi d'avoir de l'intimité étant donné que je retransmets également ce que je vois/entends/goûte/sens. Je n'ai plus réellement d'intimité en quelque sorte, mais les autres autour de moi, c'est pareil. Un beau cauchemar... Parce que même si je cherche à ne plus ressentir ce que l'autre perçoit, en fermant les yeux par exemple, ça ne change rien. Et c'est très perturbant de voir en détail des choses quand on a les yeux fermés ou alors entendre du métal hardcore quand c'est du Mozart que l'on écoutait.

Niveau de maîtrise : Toujours médiocre, je n'y arrive pas ou alors difficilement. Je dois réellement lutter pour ne pas être envahi par les sens d'une autre personne. Cette lutte se fait sentir physiquement, par de la fatigue et des tremblements. Chose plus qu'ennuyante en vue de mon métier. Vous avez déjà essayé d'opérer un patient alors que le stress de toute sa famille derrière la porte vous fige soit sur place ou alors vous fait trembler ?

Capacité Maximale : Petit à petit, en apprenant à maîtriser le pouvoir, je pourrais arrêter le partage de mes propres sensations avec les autres ou plutôt décider de quand ça aura lieu ou non, de même pour leurs sensations, sans plus avoir aucun retour physique comme les tremblements ou la fatigue.


L'orage :
Vous vous demandez sûrement ce que je faisais ici, moi qui ai passé la plus grande partie de ma vie aux Etats-Unis ? La réponse à votre question est assez simple, j'étais à Bristol pour l'enterrement de ma mère, celle-ci après le divorce avec notre père était venue s'installer dans cette petite ville loin de lui, loin de nous et en ce jour de juin 2016, on était là pour l'enterrer. Un enterrement sous la pluie, triste à voir, il n'y avait pas grand monde, mais le pire, dans tout cela, c'est après l'enterrement. Quand il n'y avait plus que Zach, Seb et moi. On était là tous les trois, comme des cons à regarder cette tombe pendant encore un moment avant de finalement nous disputer. Je ne saurais plus dire lequel des trois à commencé, si c'est Zach, Seb ou bien moi... Je pense que ça ne changera plus rien maintenant, mais alors qu'on était là, à s'engueuler, la foudre nous est tombée dessus. Sentiment de peur, peur de la mort, de ne pas voir demain, mais au final, rien... Juste un flash, un bruit fracassant et après plus que l'eau de pluie qui me tombaient dessus gouttes par gouttes. J'étais vivant et mes frères aussi. Sur le moment, c'était le plus important pour moi. 
Once upon a fuckin' time


Juillet 1988

Mon fils, c'est le 18 juillet 1988 que tu as vu le jour a Londres dans le « St Mary's Hospital », cela faisait déjà deux ans quand je connaissais ton père, alors tu étais un heureux événement pour nous, la preuve que notre mariage, célébré un peu plus d'un an auparavant n'avait pas été trop hâtif, comme ma mère, ta grand-mère me le reprochait. Ton père, un riche américain était un peu comme l'homme de mes rêves, tu sais, le rêve américain comme on dit, bien que je ne sais pas, si quand tu liras c'est quelque lignes, on parlera toujours de ça, mais ça fait déjà des années que ce terme existe et je ne vois pas trop comment cela pourrait changer. Enfin, dans tout les cas, je veux montrer à ta grand-mère que ce n'était pas qu'une idylle avec ton père, qu'entre nous, c'est réellement de l'amour, parce que je l'aime réellement et je t'aime déjà aussi Christopher Ridley Warrington. La première fois que je t'ai eu dans mes bras, je n'ai pu m'empêcher de sourire, heureuse, parce que tu me combles déjà de bonheur. 


Mars 1989

Il y a déjà quelque temps de cela, tu as commencé à parler, à faire des sons, mais aussi à réagir à nos visages. Tu dors beaucoup moins, ton rythme devient plus régulier, que ça soit pour les repas ou pour tes siestes. Le médecin à dit que tu étais un enfant très éveillé pour ton âge. D'ailleurs, en ce mois de mars, tu commences à vouloir marcher sur tes jambes, alors avec ton père, on cherche à t'aider, tu tombes encore souvent, mais tu es obstiné. Comme ton père. Cela me rend heureuse de te voir comme cela, de voir que tu grandis bien, que tu es réellement réceptif au monde. Le petite anecdote de ce mois, c'est que tu as attendu d'être dans les bras de ta tante pour faire popo. Tu refusais de le faire jusque là.


Mai 1989

Tu marches enfin tout seul ! On a filmé cela avec ton papa, tes premiers pas et tu te débrouilles comme un chef, d'ailleurs ! Mais il est vrai que tu marches encore assez souvent à quatre pattes quand même. Dans un sens, c'est un peu plus rassurant pour nous, parce que tu as quand même encore du mal à gérer ton équilibre. D'ailleurs, tu as pour la première fois, dis un mot, et malheureusement pour moi, ce n'était pas maman. Tu aurais quand même pu dire « Mama » et non pas  « Papa ». Mais dans tout les cas, cela fut émouvant d'entendre ta voix pour la première fois dire autres choses que des oh, des ah, etc. Mais je suis sûre que le prochain mot que tu diras, ça sera  « Mama » !


Décembre 1990

Pour ton développement, le pédiatre qui te suit nous à conseillé à ton père et moi de commencer à te faire rencontrer d'autres enfants et de faire un peu voir le monde extérieur. Alors on va souvent à la bibliothèque, pour que tu puisses rencontrer d'autres enfants et profiter des histoires racontées. Sinon, on va souvent à des party avec ton père et ses employés, mais aussi avec des amies à moi, alors tu en vois du monde mon petit homme. Peut-être même un peu trop, mais cela ne semble pas te perturber plus que cela, bien que tu sembles avoir peur de l'une de mes amies. A chaque fois que tu la vois, tu te mets à pleurer ! Je trouve cela étrange parce que tu ne le fais qu'avec elle. D'ailleurs ! Pour Noël, j'ai annoncé à ton père que j'étais à nouveau enceinte, dans quelque mois tu auras une petite soeur ou un petit frère. J'aimerais avoir une petite fille, pour avoir le duo, cela serait tellement chouette !


Mars 1991

Ma grossesse se passe plutôt bien. Avec ton père, on a commencé à réfléchir à des prénoms, pour être près le jour j. On avait fait pareil avec toi, on s'y était prit à l'avance ! Si c'est une petite fille, elle s'appellera Charlotte Milady et si c'est un garçon, Sebastian Milo. Pour toi, on avait pensé à t'appeler Christina Romane. D'ailleurs, ton petit frère ou ta petite soeur est prévu pour le mois de juin. Je ne sais pas si tu réalises réellement ce qui se passe. Mon ventre qui grossit, ma fatigue, mes sauts d'humeurs qui font que j'ai bien moins de patience pour toi. Heureusement d'ailleurs que tu as fais ton entrée à l'école en janvier dernier. Cela a été dur pour toi les premiers jours, mais tu t'es vite adapté et il semble que cela devienne un plaisir pour toi que d'aller en classe.


Juin 1991

Le 7 juin ton petit frère est venu au monde, moi qui désirait avoir une petite fille pour avoir le duo, je n'ai pas eu de chance, mais je suis quand même heureuse de son arrivée parmi nous. Tu es d'ailleurs passé avec ton père aujourd'hui pour voir ton petit frère, Sebastian. Au vue de ta tête, je crois que tu as dû te demander ce qu'était cette petite chose que l'on t'a même pas laissé toucher de trop. En même temps, ton petit frère est fragile, on a peur avec ton père que tu le fasses tomber, après tout, toi-même tu es encore un petit homme. Pour parler un peu plus en détail de mon accouchement, il s'est bien passé.


Mars 1992

Ton père était venu à Londres pour affaire, parce qu'il est le pdg d'une entreprise pharmaceutique et il voulait ouvrir une succursale ici en Angleterre, c'est comme ça qu'on s'est rencontré. Sinon, je n'aurais jamais pu rencontrer l'américain qu'il est. Dans tout les cas, son travail ici à Londres est fini, du coup, il désire retourner dans le New Jersey, là où il a grandit et je ne peux pas lui refuser ça. Alors on a déménagé là-bas. Au moins, il n'y avait pas la barrière de la langue. Mais je me sens seule, je ne connais personne ici, j'avais ma vie à Londres et à Bristol, mais là... Enfin, j'ai quand même rencontré cet homme, charmant, je pense qu'il peut devenir un bon ami. Mais sinon, à la maison tout ce passe bien. Tu sembles bien t'entendre avec ton petit frère, même si tu es assez intrigué par lui encore.


Février 1993

Ton père m'a surpris avec cet homme que j'ai rencontré en arrivant dans la région. Un ami, rien de plus, je te rassure, tu connais mes valeurs, alors je ne pourrais pas lui faire ça. Je pense d'ailleurs que tu sais aussi l'amour que je porte à ton père. Alors non, je ne pourrais pas, je ne me vois pas avec un autre que lui. Et pourtant, il s'imagine des choses, déjà qu'entre nous, cela devenait difficile à cause de ta grand-mère. Elle se mêlait de plus en plus de notre vie de couple, mais là, c'est dispute sur dispute, on essaie de vous préserver Sebastian et toi, mais c'est difficile... J'en suis réduite à pleurer souvent. Il me fait du mal, mais je l'aime, je veux le lui prouver et je trouverais un moyen pour qu'il comprenne que pour moi, il n'y a jamais eu que lui et lui seul ! Il a été ma première fois et il sera également ma dernière fois, je refuse qu'un autre homme que lui me touche de cette façon. Il est l'amour de ma vie !


Novembre 1994

Mon ventre s'arrondit, je ne peux pas cacher cette nouvelle grossesse que je désirais depuis un moment. Avec ton père, ça ne va plus trop, mais je pense que tu l'as bien remarqué après tout ce temps. Tu te retrouve entre nous, comme ton petit frère, mais pour lui, c'est moins dur, il n'a que trois ans alors que toi, tu es bien plus conscient du monde qui t'entoure. Je ne sais pas si tu comprendras mon geste dans le futur, l'envie de sauver mon couple en enchaînant ton père à moi avec un nouvel enfant. J'ai encore l'espoir d'avoir enfin une petite fille. Mais dans tout les cas, l'enfant que j'attends maintenant, c'est mon ultime espoir pour refaire vivre notre couple ! Je veux me battre pour continuer de vivre avec lui, continuer notre vie de couple. Dans tout les cas, cela fait déjà trois mois que je suis enceinte et encore une fois la grossesse semble bien se passer ! Tu vas bientôt avoir un second frère ou enfin une petite soeur !


Avril 1995

Malgré mes espoirs d'avoir enfin une fille, j'ai eu un nouveau fils, ton petit frère Zachariah est venu au monde le 3 avril, bien portant, en pleine forme... Mais ton père... Il doute que l'enfant soit réellement de lui. C'est de pire en pire, tu as du venir le voir avec ta grand-mère, je ne sais pas si tu t'en souviens ou si ton petit frère lui s'en souvient. Il le renie, nous renie cet enfant et moi, alors qu'il est de lui, qu'il est bel et bien son fils. Si seulement il venait le voir, il verrait la ressemblance entre lui et ce nouveau-né. Il verrait qu'il a ses yeux... Mais non, il fait sa tête de mules même si je sais que tu as demandé à venir avec lui et Sebastian, tu es encore tellement innocent Christopher... Tellement attentionné également.


Novembre 1996

Tout est réellement partie en vrille avec ton père, malgré le test de paternité qui lui montre bien que Zachariah est son fils, il continue de me dire que je le trompe. Il n'a plus du tout confiance en moi... Alors que je n'ai jamais rien fait contre lui, que du contraire, je suis venue ici, avec lui, avec vous, malgré le désaccord de ma mère. Tu sais, elle ne la jamais aimé, elle m'a toujours reproché mon mariage avec lui, en me disant que je faisais une erreur, que j'aurais du épouser un bon partit anglais et pas cet américain comme elle le disait... Pourtant, je l'aimais... Maintenant, ce n'est plus réellement le cas je crois. Je suis à bout, je pleure souvent, je souffre et j'ai peur que vous en pâtisser encore plus, qu'il s'en prenne à toi ou à tes frères à cause de moi... Alors, j'ai demandé le divorce, parce que je ne peux plus supporter ça, surtout que ta grand-mère est malade, il faut que je retourne à Bristol, je crois que je vais y rester... Parce que je ne peux plus le supporter... Je suis désolée Christopher... Du haut de tes huit ans, tu dois réellement souffrir de toutes ces tensions qu'il y a à la maison... Mais même si je pars, ils faut que tes frères et toi sachiez que je vous aimerais ! Vous viendrez me voir, souvent.  J'aurais aimé avoir votre garde, mais ici, je n'ai pas d'influence, alors que ton père si et... Il a eu votre garde à tout les trois... Je n'ai rien pu faire...



Juillet 1997

C'est enfin les grandes vacances, alors vous allez venir tes frères et toi. Je suis contente, je vais enfin vous revoir après tout ce temps. Vous me manquez tellement tout les trois... Je n'arrêtes pas de demander à ton père de vos nouvelles, tout comme j'essaie souvent de t'avoir au téléphone pour te parler. Mais souvent, il ne me répond pas, parce qu'il est occupé, puis avec le décalage horaire, c'est assez compliqué. Mais bon, malgré la fin difficile de notre couple, on est quand même resté en bon termes plus ou moins,  pour vous. Je subis ses reproches à chaque coups de téléphone pour pouvoir vous parler à Sebastian et toi... Zach est encore trop jeune pour réellement me parler même si j'ai le droit d'entendre ses gazouillis, par moment, quand ton père me le permet. J'aimerais revenir près de vous, mais avec ma mère ici, ce n'est pas possible, il faut que je m'occupe d'elle, elle est très malade. Enfin, tu le verras bien, par toi-même, quand tu arriveras dans quelque jours. Dans tout les cas, j'ai prévu plein de choses pour vous, des cadeaux, etc. Je sais que tout cela ne va pas racheter mon absence, mais je fais ce que je peux pour vous, j'espère que vous le comprendrez en grandissant... Ou même que toi, tu le comprends déjà, après tout, ton père m'a dit que tu étais un très bon élève en classe, j'espère que tu vas continuer comme ça ! Être un bon élève et un bon fils. Il semble très fier de toi, et dis toi que moi aussi je suis fière de toi ! Tu es au final l'une des réussites de notre couple à ton père et moi.


Février 1998

Aujourd'hui, je t'ai eu au téléphone, j'étais contente de pouvoir te parler, un peu moins en vue de ce que tu m'as dit... Sebastian ne cesse d'ennuyer Zachariah, c'est ce que tu m'as annoncé au téléphone, mais le pire, c'est que ton père te prend pour responsable de cela et il semble te disputer toi, plus que Sebastian, chose que je ne comprends pas. J'ai essayé de te soutenir, te dire que ce n'était pas ta faute et que, tu devrais peut-être juste surveiller un peu plus tes deux petits frères. J'ai essayé de te faire comprendre qu'en étant ainsi l'aîné, tu as la charge de tes deux frères, que tu dois veillés sur eux, pour leurs biens et les empêcher de se disputer entre eux. Je ne sais pas si tu as compris ce que je voulais dire, mais je pense que oui. Bien que tu sembles l'avoir un peu mal pris, enfin, je crois, je ne sais pas, mais j'ai eu l'impression qu'à la fin de l'appel, tu avais une voix un peu plus boudeuse, comme si tu m'en voulais de te dire que tu dois veiller sur tes deux frères, les empêcher de se disputer entre eux, d'être un modèle pour eux. J'ai malgré moi soutenu ton père qui t'avais engueulé, je suis désolée, mais si cela peut te réconforter, je me suis disputé avec lui ensuite, en lui disant que tu n'y étais pour rien si Seb ennuyait Zach. J'espère qu'il a comprit aussi, mais en étant si loin de vous, j'ai du mal à être réellement autoritaire et à pouvoir reprocher à votre père. Je suis une mauvaise mère... J'aimerais revenir près de vous, mais je ne peux pas... Je m'en veux tellement d'être partie Christopher...


Juillet 1999

Cette été, malgré ton anniversaire que l'on a fêté, nous n'étions pas réellement à la réjouissance pour tes onze ans... Ta grand-mère est morte, il y a quelque jours, après avoir lutté contre la maladie et la vieillesse depuis plus de cinq ans. Paix à son âme... Seulement, après avoir vécu avec elle ces cinq dernières années, j'avoue que je suis réellement au plus mal. Même si ce n'était pas facile tout les jours avec elle, c'était une présence pour moi et là, pour ces vacances, pour cette période si difficile pour moi, heureusement que tes frères et toi étiez là pour moi, que je ne suis pas toute seule, parce qu'alors, je pense que j'aurais encore plus pleurer... D'ailleurs, j'ai été surprise de voir que toi, tu n'as pas pleurer alors que pourtant ta grand-mère tu l'appréciais énormément. Tu étais content de la voir à chaque fois que tu venais. Est-ce que tu as réalisé ce que la mort impliquait ou bien est-ce qu'il te faudra un peu plus de temps encore pour le comprendre ? Je ne sais même pas si je serais là pour te rassurer quand ça sera le cas... Je rate tellement de chose de vos vies à tout les trois. J'aurais tellement aimé que cela se passe autrement entre votre père et moi. Mon rêve, c'était une famille parfaite, mais là... C'est tellement bancale, j'ai l'impression de ne plus en faire partie... D'être en quelque sorte une intruse dans vos vies dans le New Jersey. Mais là, heureusement que vous êtes encore là pour un peu plus d'un mois, parce que vos présences me permet de penser un peu à autre chose, qu'au fait que je viens de perdre ma mère... D'ailleurs, pourquoi tu es si attentif Christopher ? Pourquoi est-ce que tu te soucies autant de moi alors que ça devrait être l'inverse ?


Août 2000

J'ai le coeur lourd alors que j'écris ces mots... Parce que je vous ai remis sur ce vol, pour que vous retourniez tout les trois dans le New Jersey... Sans moi. Comme toujours. Votre père ne veut plus me voir, alors retourner avec vous là-bas, ce n'est juste pas possible, il me tolère juste aux téléphones pour vous, mais en face à face, ce n'est juste pas possible. Il est toujours persuadé que je l'ai trompé, je crois. Après tout ce temps... Plus de cinq ans qu'il s'imagine ça. Je n'arrive pas à le comprendre. Mais là. Je suis réellement mal à cause de vous, à cause de Zachariah surtout, lui qui a pleuré en se raccrochant à toi Christopher, comme si tu étais sa bouée, que tu étais la personne à qui il fait plus confiance,.. Il n'a pas pleurer dans mes bras, mais bel et bien dans les tiens. C'est douloureux pour une mère de voir cela, de voir son fils lui tourner le dos de la sorte. Je me sens tellement impuissante... J'aurais tellement aimé être là pour lui ces cinq dernières années, mais malgré tout ce que j'ai pu tenté pour cela, votre père est resté ferme. Je ne peux vous avoir que pendant les vacances. J'espère que Zachariah, Sebastian et toi, vous me pardonnerez un jour mon absence... Je vous aimes mes fils.


Mai 2001

Hier, tu m'as fait paniqué Christopher... Quand tu m'as appelé si soudainement alors que pour moi il était presque minuit. Satané décalage horaire entre nous ! Encore une fois, tu m'as fait me sentir mal. Parce que je ne suis pas là pour vous, Zach et toi, à cause de cette histoire que tu m'as raconté... Tu t'es encore faire engueulé par ton père. A croire que tu es son punching-ball malgré que tu fais tout pour être un bon fils. Que cela soit à l'école avec tes notes ou à la maison avec ton attitude que tu sembles vouloir exemplaire. Tu ne fais pas d'histoire à l'école, ni rien, mais à croire que ce n'est pas suffisant pour lui, qu'il est obligé de te reprocher tout et n'importe quoi. Zachariah s'est fait mal alors que tu devais le surveiller. Tu pensais même qu'il avait cherché à t'imiter. Du coup, ton père avait vu cela comme si c'était ta faute et moi, au lieu de te réconforter, j'ai rajouté une couche. Encore. Parce que c'est plus facile de réprimander un enfant que de le soutenir et chercher à le faire sourire encore... Surtout quand on ne voit pas l'enfant. Je suis désolé Christopher... J'aurais pas dû te dire tout ses mots, j'aurais du comprendre que tu avais juste besoin d'entendre que ce n'était pas ta faute... Ou pas réellement, je n'aurais pas dû te sermonner encore plus...


Septembre 2002

Je suis fière de toi, parce qu'aujourd'hui, tu rentres enfin au lycée privé, au collège, tu as été un brillant élève, tu as été fier de me montrer ton diplôme en venant en vacance, que des bonnes notes et des avis favorable de tes professeurs. Mais je sais pas, cet été, je trouve que tu as changé, tu sembles bien moins expressif qu'avant, moins prompt à jouer, à t'amuser tout simplement, tu sembles... Comment dire. Plus sérieux, trop sérieux même. Cela m'inquiète un peu, parce que tu n'as que quatorze ans et il faut que tu t'amuses encore. J'ai essayé de t'intéresser à des jeux, mais tu as clairement préféré te divertir de façon plus instructive. Puis, tu sembles te tenir plus éloigner de tes frères maintenant, t'isolant petit à petit. Est-ce que j'ai encore loupé un épisode important ? Qu'est-ce qu'il s'est passé pour que tu deviennes comme cela ? Bien qu'en même temps, tu l'étais déjà avant, mais cela semblait moins... Prononcé, je crois. Mais dans tout les cas, je suis fière de toi et j'attends de voir ce qu'il va advenir.


Août 2003

Je m'inquiétais pour rien je crois bien, parce que pendant ses vacances, même si tu as été pas mal plongé dans tes bouquins, tu t'es aussi pas mal ouvert à cette jeune fille en vacance chez nos voisins. Une jeune fille, un peu plus âgées que toi, malheureusement. Bien qu'en réalité, je dois t'avouer que te voir proche d'elle ne me plaisait pas du tout. Je trouve que cette fille manque d'éducation, de principe aussi et te voir proche d'elle, passer tes journées avec elle dans le jardin ou dans la ville. Juste non... J'ai peur de l'influence qu'elle pourrait avoir sur toi, mais tu ne veux rien entendre, d'ailleurs, elle est trop tactile avec toi, vous êtes trop proches, je trouve cela malsain pour un garçon de ton âge ! Cette fille n'est pas vertueuse. Elle n'est pas fréquentable... Arrête de la voir, s'il te plait ! Sauf que quand je te le dis, tu fais la sourde oreille, tu restes fermé et te contente simplement de me dire que tu es assez grand pour gérer ça, que tu ne feras pas te bêtises. Et si c'était en réalité déjà fait ? Est-ce que tu me mentirais ? Je n'y crois pas, mais elle me semble tellement néfaste... Pour une fois, je me réjouis que l'été finisse pour que tu partes loin d'elle, même si cela implique que tu sois loin de moi aussi.


Décembre 2004

On a fini par réussir à parler à nouveau et tu m'as parlé de tes aspirations, du pourquoi tu es si concentré sur tes études, tu as trouvé ton rêve et je le comprends, te soutenant, sauf que ce n'est pas le cas de ton père, comme toujours... Il ne va jamais dans ton sens, mais en même temps, tu es son premier fils, celui qui doit prendre sa suite à la tête de son entreprise. C'est pour ça que vous vous êtes engueulé lui et toi, que vous vous êtes prit le chou pour de bon. Parce qu'il veut te contrôler et toi, tu ne t'es pas laissé faire pour une fois. ¨Pour la première fois même ! Parce que depuis tout petit, tu lui disais toujours oui amen, mais là, tu t'es rebellé pour ton rêve et je te soutiendrais jusqu'au bout parce que ton rêve va être dur a atteindre, il va être long, très long ! Pour devenir neurochirurgien, il faut faire douze ans d'étude en fac et là, tu n'as même pas encore fini le lycée.


Juin 2005

Un appel vidéo Skype alors que tu portais encore ta tenue de diplômé, cette robe et ce chapeau, bien que le chapeau ne trônait déjà plus sur ta tête. Après tout, tu avais déjà ton certificat de fin d'étude entre les mains, mais ce n'était pas que cela. Derrière ton écran, tu sautais limite sur ta chaise comme une puce, cela faisait des années que je ne t'avais pas vu aussi excité, toi qui est si taciturne en tant normal, qui ne montre plus tant tes émotions... Non, là, tu es heureux, tu ne tiens pas en place et la raison ? Ta lettre d'admission à Harvard et aussi, ton diplôme de lycée avec mention ! Un parcours scolaire parfait jusqu'à présent et ton admission à Harvard est réellement une bonne nouvelle pour nous tous, mais je ne comprends pas pourquoi tu as choisis Harvard. Je suis d'accord que c'est une université prestigieuse, mais il y avait Princeton plus proche de chez ton père, pour rester près de tes frères... Je ne comprends pas ton choix. Est-ce que tu désirais t'éloigner d'eux ?


Septembre 2005

Et voilà, c'est officiel, tu es étudiant en première année de médecine à Harvard. Quelle fierté tu es pour moi ! Je ne sais pas si c'est la même chose pour ton père, entre vous, c'est tellement tendu, c'est d'ailleurs pour ça que tu m'as appelé moi, avant de l'appeler lui. Tu voulais des conseils pour savoir comment lui parler, pour dire tout simplement plus qu'un "je suis bien arrivé à Harvard et je suis installé dans ma chambre." Je ne comprends même pas comment ton père à pu te laisser faire la route tout seul. Je suis d'accord que tu as ton permis depuis peu, mais quand même, tu as du avoir le stress de débarquer là, alors faire la route tout seul... Tu m'avais d'ailleurs semblé fort fatigué après cette journée pour t'y installer. Mais dans tout les cas, je t'ai montré que j'étais là pour toi, que tu pouvais m'appeler et me parler encore, peut importe l'heure. Parce que contrairement à ton père, je saurais t'écouter, mais ça, je pense que tu le sais déjà. Dans tout les cas, je suis tellement fière de toi, et maintenant, j'ai commencé à comprendre pourquoi Harvard. Pour t'éloigner, parce que Zachariah fait des conneries, que ton père continue de te prendre la tête, que tu aurais pas su te concentrer avec tout cela autour de toi. C'est ça ? Ou bien, simplement que tu n'en peux plus des prises de tête ? Du coup, tu me comprendras quand tu liras mon journal, enfin, si tu le lis un jour... Tu comprendras pourquoi je suis partie après la naissance de Zachariah et pourquoi je ne suis pas revenue après.


Novembre 2007

Ta première année à été un succès, mais je t'avoue que je n'ai pas compris ton envie de rejoindre une confrérie. Pourquoi chercher à te faire des amis comme cela ? Tu n'es pas un fêtard, tu n'es pas comme eux, tu le sais, tu es trop studieux et puis tout ses secrets que tu m'as caché à cause de ton bizutage... Tu sembles en avoir bavé, mais pourtant, tu ne t'ai jamais plaint à moi. Est-ce qu'au moins, tu en as parlé avec ton père ? Ou même l'un de tes frères ? Même si tu n'es plus très proche de Zachariah, Sebastian et toi, vous vous entendez toujours bien non ? Alors tu as bien parlé à quelqu'un n'est-ce pas ? Tu n'es pas entrain de t'isoler, de t'éloigner de ta famille à cause de tes études et de ta confrérie ? En fait, non. Je le réalise maintenant, cela fait des années maintenant que tu t'éloignes de tout le monde, tu n'as plus fricoté avec la petite des voisins, tu t'es isolé tout seul pour te concentrer sur ton rêve. J'espère que tu as des amis, même si tu ne m'en parles pas... J'aimerais réussir à te faire comprendre qu'il n'y a pas que les études dans la vie, mais pour cela, tu sembles tenir de ton père, être tu genres têtu et obstiné. En même temps vu ton choix d'étude, heureusement que tu l'es. Je m'inquiète pour toi Christopher !


Septembre 2008

Cette année, Sebastian est entré à la fac aussi, comme toi, il a choisit une de l'ivy league, bien que plus proche de la maison. Il semble cherché à faire le pont entre Zachariah et toi, une sorte de médiateur entre vous, j'avais déjà remarqué cela ici pendant les vacances ces dernières années, il semble se soucier de vous deux, plus que toi, tu ne te soucies d'eux. T'es dans ta bulle et je ne sais pas du tout ou cette façon d'être va te conduire... Depuis quand es-tu aussi renfermé ? Plus le temps passe, plus je réalise que tu me sembles seul, solitaire, alors qu'avant tu étais ouvert au monde, aux autres, aux émotions. Mais là, on dirait que tu t'interdis tout seul beaucoup de choses pour ton rêve, mais aussi pour tes frères par exemple. Tu sembles chercher à être parfait pour eux, pour ton père et pour moi aussi, mais est-ce que tu réalises que moi, ce que je veux, c'est simplement que tu sois heureux ? Que tu vives ta vie comme tu le veux, mais là... je ne sais pas si c'est réellement ce que tu veux. Tu es si... Froid ? Je continue de prier pour que tu me laisses à nouveau entendre un éclat de rire franc et sincère, pas un que tu peux servir à tout le monde pour faire croire que tout va bien. Parce que non, je ne pense pas me faire des films.


Octobre 2009

A croire que le seigneur a entendu mes prières. Tu viens de m'annoncer que tu es en couple avec une jeune fille et pour me rassurer, tu m'as même envoyé une photo d'elle. Une jolie blonde et le détail important, c'est la bague qu'elle porte. Une bague de chasteté, ce qui me fait réellement plaisir. Moi qui pensait que tu avais mal tourné à cause de la petite des voisins il y a quelque année, je réalise qu'en fait, je m'étais fait des films pour rien. Tu attends ton mariage pour ta première fois. Je suis heureuse de l'apprendre, vraiment, parce que ton père avait été ma première fois aussi. Après tout, tu sais à quel point la religion est importante pour moi. Mais là, on ne parle pas de moi, mais de toi et de ta copine. Tu as attendu avant de me l'annoncer, cela fait déjà quelque temps que vous êtes ensemble et ça me rassure. ¨Parce que ça me montre que tu n'es pas si seul que cela au final. On en avait d'ailleurs parlé avec ton père et il m'a avoué qu'il s'inquiétait aussi pour toi, alors qu'il y ai une fille dans ta vie, c'est une super bonne nouvelle pour moi.


Juin 2010

Ton frère... Zachariah... J'ai encore du mal a en revenir... Il est homosexuel. J'arrive pas à le réaliser, à y croire. Je ne veux pas... Heureusement que toi ne l'êtes pas aussi, déjà Sebastian qui l'est... Vous savez que je n'apprécie pas cela, que je trouve que c'est contre nature. Dis moi, tes frères le font exprès ? Tu es d'ailleurs toujours avec ta copine, je crois, parce que tu ne m'en parles pas souvent, mais ton statut facebook annonce toujours que tu es en couple et ton image de profil est une photo de vous deux. Elle semble bien avec toi. D'ailleurs, tu viens de m'annoncer que tu as eu ton bachelor, tu as réussi tes quatre premières années de médecine avec mention, encore une fois. Je me demande comment tu fais. Est-ce que tu as réellement une vie sociale ? Tu ne me mens pas quand tu me racontes tes soirées hein ? Parce que tu n'es pas très bavard à ce sujet et je ne pense pas que ça soit une question d'alcool. Enfin, je vais bientôt te voir pour les vacances, parce que même si tu as passé les dix huit ans depuis quatre ans, tu continues a venir me voir et cela me fait réellement plaisir ! C'est d'ailleurs pareil pour Sebastian. Au final, le seul qui me fait parfois faux bon, c'est le plus jeune... J'ai cette impression qu'il ne m'aime pas, que pour lui, je ne suis qu'une inconnue et dans un sens, je peux comprendre. J'aimerais réussir à me racheter au près de lui.


Juin 2011

Ce soir, il y a eu un blanc au téléphone, quand je t'ai parlé de ta copine, que j'ai voulu me renseigner pour savoir si tout se passait toujours bien entre vous, parce que pour les cours, je ne te pose même plus la question. Je sais que tu n'aimes pas, que tu as l'impression que je doute de tes capacités alors que tu fais tout pour réussir, je le sais bien. Je m'en suis bien rendu compte ces dernières années, ces derniers mois aussi. Mais pour ta copine, je te questionnais vu que tu n'es pas spécialement bavard à ce sujet, un peu comme si pour toi, ta relation avec elle, c'était juste comme ça, sans importance et quand tu m'as finalement annoncé que c'était fini, j'ai cru comprendre que cela te soulageait, pourtant, tu n'as pas voulu me donner plus de détails. Au final, est-ce que tu n'aurais pas plutôt eu une relation platonique avec cette jeune femme, pour ne pas être affecté par ta rupture ? N'aurait-ce pas été simplement une relation pour nous rassurer ton père et moi ?


Juin 2012

Six ans ! Ça fait déjà six ans que tu es à Harvard et tu as tout réussi jusqu'à présent ! C'est tellement génial ! Il ne reste plus que la moitié de ton parcours maintenant ! Après tout, tu viens de finir ton master, il ne te reste plus qu'à faire ton doctorat, six années encore. Dont deux ans d'internat à la fin. Je suis tellement fière de toi ! Ton père l'est aussi, même s'il ne le dira jamais pour ne pas te satisfaire, surtout que tu ne suis pas la voie qu'il aimerait. Dans tout les cas, je ne regrette pas de t'avoir soutenue pour que tu réalises ton rêve, même si celui-ci t'isole visiblement de plus en plus...


Juillet 2013

A croire que tes frères ont décidé d'être bien trop différent de toi... Sebastian a décidé d'arrêter la fac. Pourquoi ? C'est pourtant une opportunité pour lui ! Pour réussir sa vie ! Ton père et moi, on est d'ailleurs tombé d'accord, on doit chercher à le motiver pour qu'il continue ses études et on compte sur toi pour le remotiver ! Tu dois lui montrer à quel point c'est important de réussir à ce niveau-là, de s'accrocher. On t'utilise, je m'en rends bien compte, ton père peut-être un peu moins. Il pense sûrement qu'à son intérêt, à son nom, parce que ça doit être une honte pour lui que l'un de ses fils ose ainsi abandonner ses études. Alors, s'il te plait, Christopher essaie de convaincre ton frère même si c'est à contre-cœur. J'ai bien comprit que ça t'ennuyait de perdre ton temps à cela, que tu penses que ton frère à le droit de choisir, comme toi tu l'as fait, mais là... On parle de son avenir, il n'aura rien s'il ne poursuit pas ses études. Sans diplôme on n'est plus rien dans la société d'aujourd'hui.


Août 2014

J'ai pu réaliser que tu étais très observateur cet été, parce que tu as remarqué ce que je cherchais à caché et au début, tu t'es bougé pour m'aider avant de finalement venir me confronter quand tes frères étaient dehors. Tu voulais savoir ce que j'avais... Comment te dire que j'étais malade ? J'ai essaye de minimiser le tout, mais tu n'as pas été berné par cela, parce que si réellement ça n'aurait pas été grave, pourquoi est-ce que je l'aurais ainsi caché ? Tu es très intelligent, en même temps, tu es pas un futur neurochirurgien pour rien. Je suis fière de toi, même si là, tout ça, ça me dessert fortement. J'ai du te mettre dans la confidence, mais aussi te faire promettre de ne pas en parler à tes frère si jamais ils se doutaient de quelque chose. C'est juste la fatigue voilà ce que l'on devait dire à tes frères pour qu'ils ne s'inquiètent pas. Mais heureusement que tu as été là c'est deux dernier mois. Parce que tu m'as pas mal soulagé, même s'il y a beaucoup de choses que tu aurais dû laisser aux personnels de maisons.


Juin 2015

Avec tes frères vous êtes encore venu me voir cet été, j'essaie de toujours avoir l'air bien devant eux, même si je me laisse aller devant toi. Je me demande jusqu'à quand leurs dire que je suis juste fatiguée fonctionnera... Peut-être qu'ils ne se soucient pas tant de moi que cela, en tout cas, tu continues de veiller sur moi et à les distraire comme tu peux, le chat que j'ai recueilli, et là pour les distraire également. D'ailleurs, ce toi qui a renommé le chat qui a élu domicile à la maison Gizmo ? Ou bien est-ce Zachariah ou Sebastian ? Je me souviens juste que c'est toi qui me la dit ou alors je n'ai pas prêté attention plus tôt... Mais pauvre chat, se faire ainsi surnommer Gizmo, alors que son véritable nom et bien plus noble « Sir Alejandro » mais ce surnom, je dois bien avoué qu'il lui va bien et cela me fait sourire, ça me fait du bien malgré ce que je vis...

***


Juillet 2016

Un mois... Cela fait déjà un mois que tu es morte maman, que l'on ta recouvert de terre pour te laisser partir. J'espère que tu reposes en paix maintenant, que tu es enfin tranquille, même si je suppose, que de là-haut, tu dois encore te soucier de nous, Seb', Zach et moi. Après tout, nous n'avons pas été très respectueux vis-à-vis de toi en nous disputant sur ta tombe le jour même de ton enterrement... En même temps, ils m'ont reproché la promesse que je t'avais faite, celle de ne rien leur dire sur ta maladie... Puis aussi le fait que Zach râlait d'être là, alors qu'il ne semblait plus y avoir d'affinités entre vous depuis des années et Seb... Qui lui semblait vouloir s'installer ici... Je me suis alors demandé si comme moi, il voulait s'éloigner de père et de l'autorité qu'il voulait avoir sur nos vies à tout les deux, parce qu'avec Zach ça semble différent, je crois. Je ne sais pas, j'avoue que ça fait déjà onze ans que j'ai fuis la maison avec eux, avec père surtout. On sait réellement engueulé et je pense que sans cet éclair, on en serait peut-être venu aux mains. Et pour la première fois depuis longtemps, je me laissais aller à réellement montrer mes émotions et mes sentiments, j'arrêtais juste d'être de marbre et de juste subir. Sauf que là, c'est partit en vrille avec l'éclair. On a tous eu peur les uns pour les autres et ça nous a, je crois, rapproché un peu... On a d'ailleurs décidé de rester, de toute façon, on est obligé pour l'heure à cause de ton testament et tout ce qui va avec. La mort de quelqu'un, c'est toujours compliqué, tant au niveau de l'affectif que matériel avec l'héritage. Mais dans tout les cas, je crois, que je vais tenté de m'arranger pour faire mon internat ici à l'hôpital de Bristol, pour rester encore un peu près de toi, même si tu n'es plus là... Un peu comme mes dernières vacances ici, avant de partir pour faire ma vie, profiter une dernière fois de tout cela, la villa, les souvenirs, Gizmo, etc... Je crois en fait, que c'est surtout un moyen pour moi, d'accepter ta mort... J'aurais tellement aimé pouvoir te soigner, trouver un remède à ta maladie... Puis, tu sais maman, il se passe tellement de choses bizarre depuis ton enterrement, j'ai l'impression de devenir fou, toutes ses émotions que je perçois et que je n'arrives pas à contrôler, je me suis retrouvé à pleurer pour je ne sais quelle raison l'autre jour... Moi, pleurer, tu sais que ça faisait longtemps que je n'avais plus versé de larmes ? Et là, j'ai pleuré comme une madeleine pour je ne sais quoi... Même à ton enterrement, je n'ai pas pleuré. Je crois qu'il m'arrive quelque chose de bizarre, mais je n'ose pas en parler à Zach, ni à Seb...

My name is not BarryPseudo/prénom : Rei/Kelly ♦ Âge : 23 ans ♦ Comment as-tu atterri ici ? L'un de mes frères avait le lien dans son ordinateur (comprendre le joueur de Sebastian)♦ Fréquence de connexion : assez fréquente : ♦ As-tu déjà couché avec un fruit ? Avec plus d'un même♦ Est-ce que c'était un melon ? Avec un non, mais la dernière fille que je me suis tapé, elle avait une sacré paire de melon ! C'était assez proche de la pastèque je crois. Faudrait que j'aille lui demander son bonnet peut-être ? ♦ Ton personnage est un inventé, un scénario ou un pré-lien ? un inventé ♦ Un dernier mot ? Les hamsters domineront le monde un jour !
Revenir en haut Aller en bas
avatarViolet T. Holloway
♦ Ta face : I. Poots ♦ Messages : 209 ♦ Pouvoir : Communication avec l'au-delà ♦ Occupation : Barmaid dans Stokes Croft, aspirante criminologue.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS :

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 17:43
Je te l'ai dit, t'es célibatairement mien avec cette face blbl Le pouvoir a l'air de casser des briques aussi, bref re-bienvenue sur SMB et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlexander M. Santiago
Le Miguel de Mila
♦ Ta face : Matthew Sexy Daddario ♦ Messages : 1043 ♦ Pouvoir : L'immortalité. Genre, si j'crève j'reviens à la vie comme si de rien n'était, c'est plutôt cool, puis assez surprenant pour les autres quand tu reprends vie pendant la cérémonie de tes funérailles. ♦ Occupation : Franchement, des occupations, j'en ai peut être un peu trop, j'dois aller bosser à la cafet' le midi, dans une boite de nuit le soir. Puis entre temps faut que je m'occupe de mes frères, de mes soeurs, faut pas que j'oublie de payer les factures, et surtout, faut que je pense à prendre le temps de voir ma petite blonde préférée..
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 19:21
Hey ! Bienvenue, bonne chance pour ta fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 20:47
Merci à vous deux !

Violet, on verra Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarFelix B. Linchfield
♦ Ta face : Zoe Kravitz ♦ Messages : 133 ♦ Pouvoir : J'suis incapable de mentir. Enfin, plus maintenant, en tout cas. ♦ Occupation : Je travaille dans un salon de tatouage et piercing.
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 21:02
Bienvenue par iciiiii ! Bon courage pour ta fiche. lapin
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 21:03
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatarMila Octavie Valentyne
♦ Ta face : Juno Temple ♦ Messages : 1916 ♦ Pouvoir : Mes péchés s'extériorisent, mes mensonges se concrétisent. Pour moi, ça sera l'extériorisation de mes facettes dans un double de moi-même. C'est un peu se prendre son propre pathétisme en pleine face dès que l'occasion se présente. La foutue malédiction. ♦ Occupation : Marchande de glaces, pour la joie des petits et des grands.
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Ven 25 Nov - 23:30
Bienvenue ! red Super choix d'avatar et de pouvoir, j'ai hâte de pouvoir mieux connaître ton personnage, je suis sûre que ça va être top brille En attendant je te souhaite bon courage pour écrire la suite et si jamais t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas ! crush
Revenir en haut Aller en bas
http://2981122890.tumblr.com
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Sam 26 Nov - 11:47
Merci beaucoup Mila ! Je n'hésiterais pas à te contacter en cas de besoin ! Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité


Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Sam 26 Nov - 12:15
Bienvenuuuuuuuuue :3
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Sam 26 Nov - 12:16
Merci ! Canard
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 15:35
@C. Ridley Warrington Bienvenue sur SMB frère W. n°2 ! ass
Je constate que tu nous prépare une de ces fiche-pavé.... Bave Hungry J'ai hâte de lire le reste en tout cas ! Secoue
Je suis ravie de voir Dave débarquer Niah ! (Oui, c'est mon personnage préféré dans Insaisissables mdr et Alors ?!!! boude )
Bref, si t'as besoin, comme l'a dit Mila, faut pas hésiter à venir nous voir cute l
J'te souhaite bon courage pour le reste de ta fiche mon poussin ! Satisfait
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 16:04
@Nathan Busby Je suis le frère n°1 je suis le premier, l'aîné, le parfait cache

Oh, tu as déjà lu le début alors ? C'est correct ? j'ai peur de faire de la merde ! Dans tout les cas, j'essaie de la finir aujourd'hui.

Dave Franco est so perfect ! Je l'adore ! Que ça soit dans NYSM ou d'autre filme ! Puis sérieux, son sourire, je sais pas, je le trouve communicatif, quand il sourit, j'ai juste envie de sourire aussi *va passer pour un fou*

Merci ! Mais je pense que ça ira pour les questions, du moins pour le moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 16:28
Désolé ! @C. Ridley Warrington ! mouhaha mais dans ma chronologie de message de bienvenue, t'es arrivé le 3ème ! Gaffeur  Promis, je t'apporterai plus d'attention à l'avenir han  jaloux va ! serieusement
Pour le début de ta fiche, t'en fais pas va Satisfait t'es dans le bon ! oui oui
ça me fait rire d'ailleurs que t'aille jusqu'à décrire les premiers mots de ton personnage mouhaha  ça c'est le soucis du détail ! mouhaha

Pour Dave, si ce n'était que son sourire ...... Bave je trouve qu'il a quelque chose dans le regard, d'hyper captivant Want ! C'est un truc de dingue ! Derp
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 17:07
@Nathan Busby et en inscription, je suis arrivé le premier mdr ça va alors si tu fais plus attention à moi à l'avenir ♥️

Bah je suis partit comme si c'était des extraits du journal intime de la mère, du coup, c'est normal qu'elle mentionne ça non ?

C'est clair qu'en fait, il est génial ! Très expressif et tout ! Chose qui va bien me servir pour l'évolution de Riri Canard
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 17:42
Tu as bien fait ! Satisfait J'aime bien les fiches sous forme de journal ! oui oui #avispasdutoutobjectif mouhaha Et surtout du point de vue de sa mère, il était obligé de noter les premiers mots de son premier enfant ! cute ça va de soi ! Satisfait

J'ai hâte de lire ta fiche en entier perv

C'est claire que c'est un très bon acteur ! eat et je trouve que tu la pouvoir choisi lui va très bien ! red j'ai secrètement hâte de voir ce que ça va donner en jeu blbl
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 19:34
@Nathan Busby héhé, alors j'espère que ça te plairas du début à la fin !

Et moi, j'ai hâte de l'avoir fini mdr

Pourquoi secrètement hein ? Je t'avoue que je sais pas trop comment il va évoluer là :o mais il y a plein de possibilité et je me réjoui devoir ce que ça va donner en rp Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 23:28
Secrètement ? Parce que je crois que je me fais déjà une idée du personnage et que ce n'est pas bien du tout ! mouhaha ... J'aime être surpris perv
Mais allé ! J'arrête de te tenir la crampe sur ta fiche et je laisse ton imagination tranquille ! mouhaha
* surveille toujours du coin de l'oeil *
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Dim 27 Nov - 23:42
Ah oui? Ça m intrigue là. Tu le vois comment ?

Pour le moment je suis en standby j attends zach et seb pour savoir si c est ok ou si je dois rajouter des details, etc
Revenir en haut Aller en bas
avatarNathan Busby
♦ Ta face : Evan Peters ♦ Messages : 1024 ♦ Pouvoir : Électrokinésie ♦ Occupation : Étudiant en Faculté d'Ingénieurie de l'université / Braqueur à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR: #ffa34f
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Lun 28 Nov - 18:47
Nan nan nan ! oups je ne dirais rien pour ne pas influencer ! mouhaha
Revenir en haut Aller en bas
avatarC. Ridley Warrington
♦ Ta face : Dave Franco ♦ Messages : 61 ♦ Pouvoir : Alterperception ♦ Occupation : Interne dans l'hôpital de la ville en passe de devenir Neurochirurgien après avoir fait 10 années de médecine à Harvard.
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Non, merci

Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   Lun 28 Nov - 18:52
C'est fourbe ! èé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco   
Revenir en haut Aller en bas
 

Christopher Ridley Warrington ► Dave Franco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Christopher Daniels
» Batista VS Edge VS Christopher Daniels VS Cody Rhodes.
» Dave Brubeck
» Christopher Paolini s'attaquera au Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save Me Barry :: Let's start the game :: Papiers, s'il vous plaît :: Dossiers validés :: MONKEY SLUT ♦ je renie mon pouvoir-