AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 REZNIDISH + Wanna see you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: REZNIDISH + Wanna see you again   Lun 24 Oct - 1:03
Wanna see you again
REZNIDISH
Depuis la dernière fois que Mikhailo avait croisé Xander, ce qui était la première fois, il avait pensé à plusieurs reprises à lui, va savoir pourquoi d’ailleurs. Normalement, il ne pensait pas beaucoup aux personnes qu’il avait uniquement croisé dans un bar, ils étaient pas vraiment des plus importants à ses yeux. Et puis, en plus de ça, ils n’avaient même pas coucher donc bon, c’était encore moins important. Mais bon, faut croire que c’était différent de d’habitude, là. Va savoir pourquoi d’ailleurs. Mais bon, p’têtre qu’il était un minimum différent étant donné que c’était une putain de grande gueule, d’après ce qu’il avait vu au début, et qu’il ne s’était pas laissé faire. Genre, c’était quelque chose qui avait plutôt intrigué Mikhailo, et ça lui plaisait un minimum, le fait que ce ne soit pas un de ces mecs faciles que tu baises et que tu laisses en plan. Ouais, bon, c’était ce qu’il avait recherché à la base, mais il est une personne pleine de contradiction. En fait, c’était une contradiction à lui tout seul quoi. Mais tout ça pour dire qu’il avait anormalement envie de le revoir. Pourtant, il en fallait pour qu’il ait envie de revoir quelqu’un. Fallait donc qu’il se débrouille pour trouver l’endroit où il était sûr de voir sa frimousse rousse.

Il lui avait fallu quelques temps, parce qu’il était occupé à regarder un documentaire qui avait besoin de toute son attention, afin de se souvenir qu’il lui avait dit qu’il bossait à la librairie de Stock Croft, ce n’était donc pas loin d’ici. Il pourrait y être dans quoi… Une quinzaine de minutes… Mais faudrait encore qu’il trouve la motivation à y aller, ce qui était tout de même assez difficile. Et de toute façon, il faudrait tout de même qu’il trouve une excuse pour y aller, non ? Parce que ça ferait tout de même assez bizarre s’il se ramenait en disant ‘Ouais, j’avais envie de te revoir, donc j’suis venu là où tu bosses’, non ? On voit qu’il n’est pas habitué à ce genre de choses ? Sûrement. Bon, dans le pire des cas, il pourrait toujours improviser, non ? Ouais, ça devrait marcher. Enfin, sauf s’il commençait à faire n’importe quoi. Se connaissant, il savait pertinemment qu’il allait faire n’importe quoi. Bon sang, ça allait très certainement mal se terminer.

Finalement, il éteignait rapidement la télévision, prenant son paquet de cigarette afin de quitter la maison des Santiago. Il plaçait bien rapidement un des cylindres entre ses lèvres, l’allumant avant de commencer à marcher, se mettant en route vers… Putain, il savait même pas où se trouvait la librairie, il n’y était jamais allé. Comment il était censé savoir où est-ce-que c’était ? Il savait juste que c’était dans le quartier, rien de plus, rien de moins. Il allait bien galérer tout de même. Enfin, il allait galérer à trouver le bâtiment sauf si c’était comme il se l’imaginait. C’est-à-dire un grand bâtiment blanc, va savoir pourquoi il imaginait cette couleur, avec plein de bouquins autour. Genre même dehors. Comme ça au moins, on savait ce que c’était quoi.

Finalement, après deux tours du quartier, dont un qu’il avait fait plus en profondeur, il avait retrouvé quelque chose qui ressemblait à une librairie. Non, en fait il avait juste vu la face de rouquin de Xander. Ouais bon, cette recherche n’est pas un des moments les plus glorieux de Mikhailo mais soyons honnêtes, est-ce qu’un moment de sa vie a déjà été glorieux ? Non, sûrement pas. Mais bon, on s’y fait au bout d’un moment. Il finissait par éteindre sa cigarette contre le mur de la librairie, jetant le mégot au sol avant de se décider à entrer dans le bâtiment, les mains dans les poches. Il marchait d’un pas presque nonchalant, faisant comme s’il n’avait pas tout de suite remarqué que Xander était là. Fallait pas chercher à comprendre. Il regardait autour de lui et putain, il n’était tellement pas dans son élément, là, entouré de bouquins. Il ne comprenait même pas qui pouvait se sentir bien là-dedans, entouré de bouquin plus barbants les uns que les autres. Il avait juste envie de prendre ses jambes à son cou afin d’aller se cacher dans un buisson ou une connerie du genre, comme ça, il allait attendre qu’il sorte et surgir du genre ‘Eh, j’savais pas du tout que t’allais passer par là haha’ mais il passerait encore plus pour un con. Et pourtant, il en faudrait pour passer pour quelqu’un d’encore plus con.

Finalement, il s’était tourné vers le rouquin, d’un geste pas du tout naturel. C’était plutôt le genre de naturel sur joué, tu vois ? Le truc un peu ridicule sur les bords mais on va faire comme si de rien n’était. « Oh, hey. I didn’t know you were here. » Ouais et maintenant, il ne savait pas vraiment ce qu’il devrait faire. « I was just..uh.. Looking for a… Book ? » Dit-il mais ça sonnait vraiment bizarrement en fait. Ouais parce que putain, jamais de la vie il ne s’amuserait à acheter des livres pour les lire. Encore pour les mettre sous un meuble qui tangue, pourquoi pas mais pas pour ça quoi. Il n’était pas du genre à lire et ça devait sûrement se lire sur sa gueule. « How you been since last time ? » Lui demandait-il en continuant de regarder autour de lui en plissant le nez. Il savait même pas s’il était dégoûté ou uniquement perdu. Peut-être les deux en même temps..
© 2981 12289 0 – 926 mots ▲ avec les dialogues en anglais ▲ Début de rp
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Lun 7 Nov - 22:20
See you again#REZNIDISHI wanna see you again.
I don't care where and I don't care when.
I wanna see you again,
cuz this beginning will have no end.
Bring your whips, bring your chains.
We can exchange names.
I wanna see you again.


Travailler à la librairie est un bon moyen pour toi de te poser, d’oublier tout le reste. Quand tu es entre ces quatres murs, entouré de tous ces livres, tu arrête de te demander qui tu es. Plus de Tamsin, ni de Xander, ni homme, ni femme. Juste la personne qui a toujours de bons conseils et des livres passionnants à vous proposer. Oui, c’est exactement ça. Les choses sont plus faciles ici. Tu y tiens à ce job et pas seulement parce qu’il te permet de payer ce dont tu as besoin pour vivre. C’est un peu ta bulle d’oxygène. Et en plus de ça, l’avantage c’est que tu as une tonne d’ouvrages qui n’attend que toi pour être lu. Il faut que tu connaisses ce que tu dois vendre quand même. La librairie est vraiment cool, mais il faut se faire à l’idée qu’avec les nouvelles technologies les supports papiers sont désuets. Les gens ne prennent plus le temps de s’arrêter pour acheter un livre. Tu trouves ça dommage. Les livres ont une âme que le téléphone n’aura jamais. Il paraît que c’est une preuve de l’évolution de notre espèce. Peut-être. Heureusement, il y a toujours des irréductibles, incapables de laisser les bouquins au placard et quelques étudiants qui ont encore besoin de livres scolaires. C’est suffisant pour faire vivre la boutique et toi, c’est tout ce que tu demandes. Ça te permet de garder ton boulot et ta bulle d’oxygène. Ce jour-là, c’est plutôt calme. Un habitué est venu se renseigner sur un recueil de poème britannique et deux  adolescentes sont venue chercher le dernier libres à la mode, qui parle forcément de vampire. Ça manque un peu d’originalité, mais apparemment ça fonctionne alors les auteurs auraient tort de se priver. En gros, rien de bien passionnant, mais ça ne te dérange pas. Ça t’as permis de faire un rapide inventaire dans l’arrière-boutique, histoire de faire un peu de rangement.


Quand tu reviens dans le magasin, tu te rends compte qu’un client a profité de ton absence pour faire son entrée. Comme par hasard, il faut que tu t’absentes quelques minutes pour qu’il se décide à débarquer « Hey sir, can I help you ? » il ne faut pas oublier que tu es là pour ça. Quand il se tourne vers toi, tu bloques un instant. Tu n’arrives pas à croire que c’est lui. Tu te demandes comment il a fait pour te retrouver ici. T’as parlé d’une librairie, mais ce n’est pas la seule de la ville. T’as quand même du mal à croire que c’est une coïncidence. Il t’as semblé que Mikhailo ne soit pas du genre à venir traîner les librairies, mais après tout peut-être que tu te trompes. T’as tendance à ne pas juger trop hâtivement les gens, ça porte trop souvent à confusion. Tu te demandes si tu dois rire ou te facepalmer quand il te dit qu’il ne savait pas que tu travaillais là. Il n’est absolument pas crédible. « You’re not a good actor, you know ? » ouais, il fallait que tu le lui fasse remarquer, parce que là, c’est vraiment ridicule. Après ce n’est pas forcément méchant. Du moins, ce n’est pas ton intention. Il te dit qu’il cherche un livre, en bafouillant et tu te sens obligé de rire. C’est pour une caméra possible, il n’y a pas d’autre explication.  « You are looking for a book, in a book shop. Really ? I’m not sure you’re in the right place dude. » là, tu te moques un peu, d’accord, mais il l’a bien cherché quand même. Il aurait pu trouver une meilleure excuse ou au moins chercher à la rendre plus convaincante. Il essaye de détourner ton attention en te demandant comme tu vas. tu souris simplement avant de lui répondre. « I’m fine, thanks stalker. And you ? You’re lost ? » il a forcément dû se perdre pour se retrouver ici, il n’a vraiment pas l’air dans son élément. T’as l’impression de voir un éléphant dans un magasin de porcelaine. Puis soudain, une idée te traverse l’esprit.  « Wait a second, please. I’ve something to you » tu le laisses en plan un instant et glisse entre les rayons. Tu connais bien l’endroit, ça va vite. Tu reviens peu de temps après avec un livre jaune entre les doigts. Un sourire accroché à tes lèvres  « I thing it will be usefull for you » la drague pour les nuls. Ni plus, ni moins. Vu la démonstration qu’il t’en as fait quand vous vous êtes rencontrés, il en a vraiment besoin. Puis au moins, il ne sera pas venu pour rien. Sa route n’aura pas été vaine. Tant de générosité en toi. Ça te perdra un de ces jours. Certainement pas aujourd’hui.
© GroggySoul ◊ 794 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Ven 11 Nov - 13:13
Wanna see you again
REZNIDISH
Mikhailo était donc venu dans cette librairie dans laquelle il ne se sentait pas du tout à sa place, juste pour un mec, il ne comprenait pas vraiment. Il préférait largement, en plus, rester dans un coin assez sombre dans une boîte de nuit ou des bars, là où il pouvait tranquillement draguer toute sortes de personnes dans des états assez seconds, quand ses techniques de dragues totalement merdiques marchaient sur les gens, parce qu’ils ne l’écoutaient pas complètement, mais là… Là, il était clairement à la lumière de tout le monde, passant pour quelqu’un d’assez chelou parce qu’il avait tout de même cherché où était la librairie dans laquelle Xander bossait. Ouais, on pouvait donc dire que c’était assez… Terrifiant ? Bon, chacun sa technique pour courtiser quelqu’un, non ? Non ? D’accord… Tant pis… Finalement, il lui avait demandé s’il pourrait l’aider, ce qui le fit sourire en coin. Voilà une belle opportunité d’user une phrase totalement stupide ! Et bien sûr, Mikhailo n’allait pas pouvoir s’empêcher de sortir quelque chose à la con. De toute manière, ce n’était pas comme si, s’il pouvait contrôler ses pulsions de crétin, qu’il aurait vraiment envie de le faire. Ce n’était pas vraiment comique, si ? « Yes, I’m looking for something : your number. » Dit-il avec le clin d’œil qui allait avec et c’est après avoir fait ça, et le retournement très dramatique que la phrase que lui avait dit Xander lui disait paraissait assez… Vraie. Il n’est pas vraiment un bon acteur, mais c’est un bon point d’un côté, non ? Sûrement. Il sait pas trop, mais ce n’est pas pour autant qu’il allait laisser passer un tel affront. Personne ne dit à Mikhailo qu’il est mauvais en quoi que ce soit, même si ce n’est pas totalement faux. Ouais bon, en ce moment c’était même totalement vrai, mais là n’est pas la question ! « Yeah, I know that I’m not a good actor, I’m a great actor, thanks for noticing. » Lui dit-il avec un sourire narquois, ses bras croisés sur son torse. « But, for you information, I wasn’t acting at all. Didn’t know you worked here. » Mensonge et Xander devait sûrement s’en douter, mais ce n’était pas pour autant qu’il allait laisser tomber l’idée de lui faire croire qu’il n’était pas du tout là à cause de lui. Nope. Il lui lançait un regard presque blasé ensuite, il le cherchait vraiment le rouquin là. Bon, il ne pouvait pas vraiment dire que ça lui déplaisait. Il doit avouer que son caractère, pour le peu qu’il en connaissait, était aussi plaisant que son physique. Et son physique était vraiment plaisant. Vous l’aviez déjà compris ou bien quand il s’extasiait au bar, ce n’était pas assez ? « Shit, you’re right, I should probably go buy it in a drugstore. Would be more logic, no ? »  Puis, il lui avait demandé comment il allait parce que ça l’intéressait. C’était bizarre, mais c’était le cas. Argh. « I’m not a stalker ! I told you that I didn’t know you worked here ! » S’exclamait-il en fronçant les sourcils, presque outré. Ouais, bon, il était un peu un stalker sur les bords, mais ce n’est pas une raison pour lui faire remarquer, si ? Apparemment. Il n’aimait pas trop beaucoup ça en tout cas. « And no, I am not lost. I really wanted to come here… in a place that sells…. Books… because I really love reading. » Il avait vraiment l’impression que ça sonnait tellement faux mais en même temps, ça l’était. Il préférait largement attendre que les sagas de livres qui avaient l’air bien finissent par sortir en film, c’était bien aussi. C’est comme s’il lisait, non ?  Il croisait les bras sur son torse en l’écoutant parler, puis en le regardant aller parmi les rayions. Il se demandait bien ce qu’il pouvait bien foutre et ce qu’il allait lui ramener comme livre. Et il avait un très mauvais pressentiment, étrangement. Puis, quand il le voyait revenir, il se disait que son mauvais pressentiment était fondé parce qu’il lui avait ramené La drague pour les nuls. Il se demanderait presque s’il se foutait de sa gueule. Ouais, seulement presque parce qu’il savait clairement que c’était le cas. Il lui lançait un regard totalement blasé. « Are you serious ? I’m the best flirter you can ever met, I don’t this fucking stuff. » Lui dit-il, clairement outré. Comment ose-t-il lui faire un tel affront ?
© 2981 12289 0 – 759 mots ▲ avec les dialogues en anglais ▲ moins d'une semaine
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Dim 20 Nov - 0:46
See you again#REZNIDISHI wanna see you again.
I don't care where and I don't care when.
I wanna see you again,
cuz this beginning will have no end.
Bring your whips, bring your chains.
We can exchange names.
I wanna see you again.

Mikhailo en plein milieu de ta librairie, c’est plutôt étonnant. On pourrait presque même croire que c’est une bonne blague. Déjà parce que tu ne te souviens pas de lui avoir dit où tu travaillais. Du coup, il a dû bien chercher pour te trouver. C’est un peu flippant quand on y pense. Il a vraiment dû chercher loin pour trouver où tu passes tes journées. Puis, il n’a pas l’air d’être un grand adepte des librairies. Alors forcément, ça ne peut pas vraiment être une coïncidence. Malgré tout, il essaye de te faire croire qu’il est là par hasard et ça t’amuses plutôt. Il pense vraiment que tu es né de la dernière pluie et que tu vas croire ce genre de conneries. Il te prend pour un naïf ou pour un con, pour parler plus vulgairement. Ça doit forcément être ça. Tu lèves les yeux au ciel quand il te dit qu’il cherche bien quelque chose, ton numéro. Il recommence avec ses tactiques pourries de dragues. Comme quoi la dernière fois, il n’a rien appris. « My number is top secret, sorry for you. Try again another day » il croit vraiment qu’il va pouvoir avoir ce genre d’informations aussi facilement. Il croit qu’il est bon acteur et tu te retiens de rire de bon coeur. Lui bonne acteur et puis quoi encore ? Il n’est même pas capable de te faire croire qu’il est là parce qu’il a besoin de quelques choses. Des livres par exemple. C’est plutôt ce qu’on trouve le plus dans une librairie à ce qu’il paraît. Après, ce n’est peut-être qu’un bruit qui court. Il t’assure qu’il ne savait pas que tu travailles ici. « And you come here, just for pleasure ? » la bonne blague. Tu n’arrives vraiment pas à croire qu’il essaye de te faire croire une histoire pareil. Elle est cousu de fil blanc. Tu arques un sourcils quand il te dit qu’il vient ici parce qu’il aime vraiment lire. « You’re really a funny guy »

Tu te moques un peu de lui, faut l’avouer. Tu lui fais remarquer qu’il s’est trompé, que ce n’était pas ici qu’on achète des livres. Logique dans une librairie, on vend des hamburgers. Fastfood quoi. T’as envie de le taquiner un peu plus, parce que bon, tant que tu l’as sous la main autant en profiter et puis ça lui apprendra à venir t’espionner jusqu’à ton lieu de travail. Tu lui demande de t’attendre quelques secondes pour aller chercher un livre pour lui. Apparemment, il aime bien lire, alors tu vas lui donner de la lecture. C’est normal. C’est ton travail de guider les gens vers les livres dont ils ont besoin et t’es sûr que le livre que tu pars chercher et fait pour lui. Il te faut quelques secondes pour trouver la rangé des livres “pour les nuls” et rapidement, tu trouves celui que tu cherches. Tu reviens vers Mikhailo le sourire aux lèvres, avant de lui tendre le livre à la couverture jaune. Tu lui dis qu’il lui sera utile. T’en es même certain. Il a l’air outré quand il lit le titre du livre et te fait remarquer qu’il est certainement le meilleur dragueur que tu n’as jamais rencontré. T’en es pas certain. Tu l’observes un instant avant de répliquer quoique ce soit, malgré tout tu te décides quand même à ouvrir la bouche. « If you’re the best flirter I ever met is that I have really had no luck so far » un léger sourire en coin se dessine sur tes lèvres, amusé. Effectivement, là tu te fous de lui, mais il cherche quand même. Il ose prétendre être le meilleur dragueur qui existe, non, mais sérieusement ? T’as eu l’occasion de tester ses talents de drague et tu peux dire qu’il n’est pas vraiment efficace.

Le sourire toujours aux lèvres, tu te diriges vers le comptoire. Tu t’appuies contre et tu regardes Mikhailo. Il n’a vraiment pas l’air d’être à son aise dans ce décor. On a un peu l’impression qu’il a posé devant un fond verre et que les gars se sont amusé à faire passer différents décors derrière lui, juste qu’ils ont mal dosé leur effet. « Seriously, what are you doing here and especially how you found me? » Non, parce que la question t’intrigue vraiment, t’as besoin de savoir comment il est arrivé jusque là, parce que décidément tu n’arrives pas à croire à la coïncidence. C’est beaucoup trop gros. Tes yeux ne le quittent pas, tu attends sa réponse. Heureusement, il n’y a pas d’autres clients, sinon la conversation serait beaucoup plus compliquée. Puis au moins, sans autres clients, il ne peut pas trouver d’excuses bidons pour se barrer, il est obligé de rester là et de répondre à tes questions. Dommage pour lui.
© GroggySoul ◊ 800 mots - dialogues en anglais
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Dim 20 Nov - 20:10
Wanna see you again
REZNIDISH
Il plissait le nez en l’écoutant parler, au moins, il aura essayé, c’est déjà ça non ? On dit bien qui ne tente rien n’a rien. Du coup, au moins, il a tenté, c’est déjà ça. Bon, il lamentablement échouer, mais on ne peut pas tout avoir, n’est-ce pas ? Bon, en tout cas, comme Xander lui avait conseillé, il n’allait pas du tout se retenir de revenir tous les jours au boulot de Xander pour lui demander son numéro. Il aurait le rouquin à l’usure. C’est déjà un bon début, non ? Sûrement. « Oh, don’t worry, I’ll try every other day until you give it to me. » Ouais, il était totalement conscient du fait qu’il était un gros lourd, mais au moins, il était un gros lourd qui ne faisait que de demander un numéro. Ce n’était pas comme s’il lui demandait des nudes imprimées sur des feuilles format 4A0. C’est déjà ça, non ? Xander pourrait être content. Pis, il lui demandait s’il était venu par pur plaisir et la réponse était clairement nan. Il avait juste envie de prendre ses jambes à son cou, le rouquin sous le bras, pour fuir vers le bar où ils s’étaient vus la dernière fois. « Of course, I mean, you can see that it’s where I belong. » Dit-il en plissant le nez, clairement toutes les conneries qu’il avait dites depuis qu’il était arrivé sur le fait qu’il aimait cet endroit et qu’il cherchait des livres ou des conneries comme ça sonnaient tellement faux que ça lui écorcherait presque la gueule. « I know. » Ouais, c’était peut-être juste pour se foutre de lui qu’il disait ça, mais Mikhailo appréciait tout de même le fait d’entendre ça, c’était vraiment plus que plaisant.

Finalement, Xander était venu lui ramener un livre qui parlait de la drague pour les nuls et Mikhailo ne savait même pas comment réagir si ce n’est lui lancer un regard blasé, même si dans le fond, il trouvait ça tout de même comique. Quel petit con celui-là. En l’écoutant, il roulait des yeux, même si un très léger sourire s’esquissait sur ses lèvres. Il avait remarqué que le rouquin n’aimait pas tant que ça sa manière de flirter et il doit avouer que ce n’était peut-être pas la meilleure façon de draguer quelqu’un qui n’avait pas beaucoup, voire pas du tout, d’alcool dans le sang, mais avec les autres, ça marche plutôt bien, parfois. Peut-être qu’il devrait tenter une autre approche avec les gens comme Xander, peut-être bien que ce livre pourrait lui servir, dans le fond. Peut-être même qu’il le lira. Ou bien, il le cherchera en audiobook, c’est bien aussi, comme ça, même pas besoin de lire et en plus, c’est gratuit. Et puis, t’as moins l’air con en écoutant ça qu’en le lisant. « You just don’t know how to appreciate good things. » Ouais, parce que tout le monde serait d’accord pour dire qu’il est le meilleur dragueur du monde entier, non ? Non ? Si. Toute personne n’étant pas du même avis ne sait pas ce qui est bon, comme Xander, c’est tout. « One day, you’ll understand that my technic to flirt is the best thing you’ve ever heard in your whole life. » Sûrement pas, d’ailleurs, mais c’est pas bien grave. Un jour, il s’en rendra tout de même compte.

Mikhailo gardait le regard rivé sur lui alors qu’il marchait vers le comptoir pour s’y adosser et Mikhailo, lui, ne bougeait pas d’un poil, le livre toujours entre les mains. Puis, il entendait sa question et pendant un moment, il s’était dit qu’il allait encore nier. Il aimait bien nier. « What makes you think that I searched you ? » Demandait-il avec un sourcil haussé, mais finissait par hausser les épaules. « But you’re right. I searched for you in the neighbourhood, that’s all. » Ouais, il n’avait pas besoin de lui donner tous les détails, si ? Bah de toute manière, s’il en avait besoin, il ne lui donnerait pas, juste par pur esprit de contradiction. « And I am here because I wanted to see you. I mean, the way you walked away the other time was outrageous. I needed to say it. » Ouais, il avait clairement outré la dernière fois au bar quand il l’avait abandonné tel une vielle chaussette pour prendre un coup de fil.
© 2981 12289 0 – 741 mots ▲ avec les dialogues en anglais ▲ moins de 24h
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Dim 4 Déc - 22:29
See you again#REZNIDISHI wanna see you again.
I don't care where and I don't care when.
I wanna see you again,
cuz this beginning will have no end.
Bring your whips, bring your chains.
We can exchange names.
I wanna see you again.

La journée était plutôt tranquille avant que Mikhailo fasse son apparition. Clairement, tu ne t’attendais pas à le voir débarquer à ton travail. Tu ne saurais dire si c’est une bonne chose ou non. Après tout, il t’a prouvé qu’il pouvait être autre chose qu’un gros relou et c’était mal parti quand vous vous êtes rencontrés, faut l’avouer. Malgré tout, tu ne te souviens pas lui avoir dit où tu travaillais. Alors bon, c’est assez bizarre qu’il t'ai retrouvé. Pour ne pas dire inquiétant. C’est quand même étrange que le gars ait réussi à te retrouver jusqu’ici. Si tu étais parano, tu te serais dit qu’il te suivait ou qu’il t’espionnait. Quelque chose comme ça en tout cas. Du coup, par précaution, tu préfères ne pas lui donner ton numéro de téléphone. Apparemment, il en sait déjà suffisamment sur toi pour ne pas en rajouter. Surtout que bon, tu as déjà assez de galères comme ça dans ta vie pour ne pas en rajouter avec un détraqué. Merci bien. « You can try » que tu lui réponds simplement quand il te dit qu’il va revenir chaque jour jusqu’à ce que tu lui accordes ce qu’il veut. « but you may be dissapointed » au moins, il est prévenu. Tu n’es pas du genre de personne à céder facilement. Loin de là. Le mec insiste, refuse d’admettre qu’il n’est pas là juste pour l’amour du livre. Ça se voit dans sa façon d'être, il est carrément mal à l’aise. On sent qu’il n’est pas dans son élément, à sa place, mais bon. Tu es dans un bon jour. Donnons lui le bénéfice du doute.

La conversation dérive peu à peu. Même si tu n’es toujours pas convaincu par les raisons qui l’amènent ici. Pour te moquer, tu lui ramènes la “dragues pour les nuls” Parce que ça t’amuses et que tu trouves ça plutôt approprié quand tu sais à quel point il est doué dans ce domaine. Tu te contentes de lever les yeux au ciel quand il te dit que tu ne sais pas apprécier les bonnes choses. Mouais. Tu doutes que ses techniques de dragues en font parties. T’en es même presque certain. Non, parce que franchement, si tu n’es pas bourré tu ne peux pas te laisser prendre par son jeu. Non, carrément pas. Tu te marres quand il ose dire qu’un jour tu penseras que sa drague est la meilleure chose au monde. Sérieusement. « It's not modesty that stifles you » t’es meme pas sur qu’il connaisse ce mot. La modestie n’a pas l’air de faire partie de ses habitudes. Peu importe. Tu sais que ce n’est pas quelque chose qui te plaira, ce genre de techniques. Tu n’es pas vraiment un expert en drague, mais quand même. Le rentre dedans ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Tu t’éloignes et tu t’approches de ton comptoir. Tu te décides à lui demander ce qu’il fait là. T’as bien envie de savoir comment il a fait pour te retrouver. Tu n’arrives pas à digérer cette histoire. Il te demande ce qui te fait croire qu’il te cherche. Il est drôle celui-là. Finalement, il avoue et te dit qu’il t’as cherché dans le voisinage. T’en restes perplexe. « That's all ? In the neighborhood? Did you follow me? » tu ne peux pas t’empêcher de trouver ça bizarre. Juste te trouver, comme ça, par hasard. Sur ton lieu de travail. Encore ça aurait été dans la rue, peut-être que l’excuse aurait été crédible, mais là. T’en doutes un peu plus à chaque secondes. Peut-être que t’es trop méfiant, mais tu préfères être sur. Il te fait remarquer que s’il est là c’était pour te voir et surtout te mentionner que la façon dont tu es parti la dernière fois que vous vous êtes vus - la première aussi - était honteuse. Tu hausses les épaules. Pas plus gêné que ça par la situation. T’as pas l’intention de t’excuser. T’as aucune raison de le faire. Tu lui as dis que tu devais répondre au téléphone. Point barre. « Outrageous, really ? » tu ris « I told you I had to answer a call. I replied and then, you told me yourself that you were there to flirt. I think it was clear that we didn’t have the same objective. » clairement pas. Alors t’as préféré écourter la soirée. De toute façon, tu devais rentrer. Ta colocataire a pété un câble et t’as faillit finir dehors. D’ailleurs, tu vas vraiment devoir te trouver un nouvel endroit où dormir, avant de terminer de nouveau à la rue. « I bet you didn’t take more than ten minutes to find me a successor » ce n’est pas le genre de mec à passer sa soirée seul. Il a peut-être dû t’attendre quelques minutes, juste pour voir si tu revenais, puis son attention a été attiré ailleurs et il t’as oublié. Rien de bien traumatisant.

© GroggySoul ◊ 822 mots - dialogues en anglais
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Mer 7 Déc - 18:26
Wanna see you again
REZNIDISH
Il croisait les bras sur son torse, un léger sourire en coin sur le visage alors qu’il écoutait le rouquin lui dire qu’il risquait d’être déçu. Sûrement parce qu’il ne lui donnerait pas son numéro, quelque chose dans ses eaux-là. Mais ce n’était pas ça qui allait le décourager, au contraire même. Il allait sûrement avoir encore plus envie de tenter d’avoir son numéro ou tout simplement d’arriver à avoir une sorte de rencard ou une connerie du genre. Ouais, pas un rencard-rencard. Mikhailo n’était pas vraiment du genre à avoir des rencards avec qui que ce soit, mais une sortie ou quelque chose de ce genre-là ça pouvait passer. Quoiqu’il doutait qu’il serait du genre à demander à Xander ça lui même. Il attendrait que le beau rouquin ne puisse plus se passer de lui, ce qui devrait prendre beaucoup de temps, une éternité sûrement. Mais bon, c’est pas bien grave. A force de toujours traîner ou harceler quelqu’un, l’autre finit par s’attacher, non ? Ouais, bon, il peut aussi finir par s’enfuir en courant. Ce qui serait tout de même assez gênant pour la suite, non ? Oui, sûrement. « But babe. » Lui dit-il en se rapprochant de lui de peut-être un ou deux pas, tout de même pas trop. Il va pas non plus trop empiéter sur son espace vital, parce que c’est pas vraiment ce type de mec. De toute manière, Mikhailo aime trop son propre espace vital pour ça. « You have to know that, when you won’t give me your number, you will make me want it even more. » Il souriait en coin. Faut dire que Mikhailo souffre de cette connerie là. Quand tu le repousses, il a encore plus envie d’avoir quelque chose. Quand on lui dit non, il va tout faire pour que ça se transforme en oui. C’est sûrement pour ça qu’il fait tellement le forceur avec Xander. C’est le genre de mec, quand tu le regardes, tu peux pas imaginer qu’il puisse avoir quoi que ce à voir avec quelqu’un comme Mikhailo. Trop gentil ? Trop mignon ? Trop tout ? Et justement, c’est peut-être cette connerie qui lui donne encore plus envie de l’avoir.

Puis la conversation changeait peu à peu et ils en venaient aux techniques de dragues de l’Ukrainien à cause du livre que Xander lui avait donné. Bien évidemment, Mikhailo ne perdait pas une seule seconde à lui dire qu’il était le meilleur flirter du monde entier. En même temps, qui pourrais le contredire là-dessus ? Non… Non… Ne répondez pas, c’était une question rhétorique. Tss. « Modesty ? What is even that ? » Bien sûr, il savait ce que c’était, il n’était pas si con que ça. Mais autant rentrer dans le personnage dont il donnait l’impression d’être. Bon, il n’était pas si différent de ce personnage étant donné qu’il n’aime pas vraiment jouer de doubles jeu ou quoi que ce soit de ce genre-là. Il trouve, en temps normal, que les personnes qui font cela ne sont pas vraiment des plus plaisantes. Faut dire aussi qu’il trouvait pas l’intérêt dans le fait de jouer à être quelqu’un que t’es pas, à changer de personnalité en fonction d’avec qui on traîne. Il finissait par sortir de ses pensées en l’écoutant et se contentait de rouler des yeux. « Oh yeah, sure. I followed you around like a creep. » Dit-il de façon clairement sarcastique. Parce que c’est ce qu’il était sur le coup. Il ne s’était tout de même pas amusé à le suivre comme un mec pas vraiment sain mentalement. Même s’il avait eut envie de le revoir, ce n’était pas pour autant qu’il allait faire ça, il n’était pas aussi terrifiant que ça tout de même. Enfin, il croit. Il croisait les bras sur son torse, hochant la tête. « Yeah, really outrageous. You told me you had to answer a call, not that your were gonna run away. »» Dit-il en plissant le nez. C’est vrai quoi, il s’attendait tout de même à ce que le joli rouquin revienne s’asseoir à ses côtés, mais non, il s’était juste barré. Autant vous dire qu’il avait été assez surpris. Et puis le fait qu’il était là pour draguer et qu’ils n’avaient pas le même objectif, ce n’est pas une raison. « How could someone find you a successor ? Have you seen you ? » Il haussait un sourcil. « You’re freaking hot, no one can be at your level. » Il roulait des yeux, parce que c’est même pas faux. Bon, peut-être bien qu’il était allé voir quelqu’un d’autre juste après, mais c’était pas une raison. Et pis, cette personne était pas aussi attirante que Xander, clairement.
© 2981 12289 0 – 788 mots ▲ avec les dialogues en anglais ▲ moins d'une semaine
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Jeu 19 Jan - 14:53
See you again#REZNIDISHI wanna see you again.
I don't care where and I don't care when.
I wanna see you again,
cuz this beginning will have no end.
Bring your whips, bring your chains.
We can exchange names.
I wanna see you again.


Mikhailo n’a pas l’air du genre de mec qui lâche facilement l’affaire, mais ce n’est pas ton genre non plus, alors il peut bien essayer, tu n’iras pas lui céder facilement. Il ne faut pas rêver. Surtout qu’il est loin de savoir à qui il a affaire. Tu n’es pas ce que tu sembles être. Ta virilité apparente cache une petite rouquine. Pas sûr que ça lui fasse le même effet. Sauf que ça, tu préfères le garder pour toi, parce que tu te sens incapable de révéler ce lourd secret à un inconnu. Il t’assure que plus tu lui refuses ton numéro et plus il a envie de l’avoir. Tu hausses les épaules, le plus naturellement du monde. « Keep wanting it, it will not change my mind. » C’est que tu peux être très têtu quand tu t’y mets. Puis t’aimes bien l’idée de le faire galérer comme ça, t’as bien envie de voir s’il dit vrai, si ça le fera continué à venir te voir - même si on est d’accord, le fait qu’il sache où tu travailles, te fait toujours flipper - Sans pouvoir dire quoi, tu trouves qu’il a quelque chose d’attachant, ce gros bourrin. Après, c’est peut-être juste le coup de foudre qui t’as transformé qui a niqué un truc dans ton crâne et t’es incapable de reconnaître quelque chose de vraiment attachant, s’il se trouvait juste devant ton nez. Peut-être que t’es juste niqué du cerveau et que tu penses à l’envers. T’en serais à peine étonné. C’est certainement pour ça que tu n’as pas viré Mikhailo dès que tu l’as vu entré dans la librairie. Tu fais n’importe quoi, mais t’es incapable de faire autrement, alors tu te laisses porter par ton cerveau détraqué.

La conversation se détourne de ton numéro de téléphone pour se concentrer sur le bouquin que tu as été lui chercher. Il a clairement besoin de cours de dragues. Des avancés même, histoire de reprendre les bases. Il devrait tout oublier et tout recommencer sur le sujet. Après, tu te doutes bien que ce genre de technique doit fonctionner sur certaine personnes, mais fort heureusement, ça ne fonctionne pas sur ta personne. C’est déjà plutôt rassurant. Tu lèves les yeux au ciel quand il fait mine de ne pas savoir ce qu’est la modestie. Sérieusement. Il devrait avoir compris que ce n’est pas comme ça qu’il arrivera à t’amadouer. Même si tu doutes qu’il sache faire autrement. Il doit carrément être enfermé dans cette technique de drague offensive. « You see, you admit, you're a creep! » c’est lui qui l’a avoué, tu ne fais que reprendre ses mots. Puis si tu peux le taquiner au passage, tu ne vas pas te gêner. Ca lui apprendra. Surtout que bon, c’est quand même plutôt bizarre qu’il se retrouve dans ta librairie, alors que tu ne lui as pas vraiment dit où tu travaillais. Tu ne peux t’empêcher de trouver ça étrange. Tu te retiens de sourire quand il te dit que tu t’es un peu barré comme un voleur, la dernière - et première - fois que vous vous êtes vous. Tu ne lui as jamais promis de revenir, tu lui as juste dit que tu devais répondre à un coup de téléphone. Bon, après, tu aurais pu y retourner pour dire au revoir, mais t’étais presque sûr qu’il s’était déjà trouvé quelqu’un d’autre, alors tu as préféré reprendre ta route. Tu lèves les yeux quand il te demande comment il aurait pu te trouver un remplaçant, il en fait vraiment trop parfois, mais bon, au final ça t’amuse. Tu te mords l’intérieur de la joue quand il te demande si tu t’es vu. Effectivement et il t’arrives encore de flipper parfois, quand tu croises ton reflet dans un miroir. Clairement, y a des matins où tu oublies que tu as changé de corps et c’est vraiment effrayant quand tu redescends sur terre. « Don't tell bullshit, do you? I'm sure you've not finished alone the other night. » il a dû t’attendre quelques minutes et se tourner vers l’un de ces corps avinés qui peuple les bars. Rien de bien exceptionnel. C’est son droit d’ailleurs, pas besoin de te faire croire que tu as pourri sa soirée, tu n’y crois pas de toute façon. « See the good side of things; you didn't have to ruin yourself to pay me another drink. » tu lui adresses un clin d'oeil amusé, tu te souviens que le prix des consommations l'avait fait râler, même s'il s'est entêté à vouloir te payer un autre verre. Peut-être qu'il voulait simplement te saouler pour pouvoir profiter de toi. T'en sais rien et heureusement, tu es parti avant que tu puisses le savoir.

© GroggySoul ◊ 755 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Sam 21 Jan - 18:14
Wanna see you again
REZNIDISH
Mikhailo ne pouvait s’empêcher d’esquisser un petit sourire en coin alors qu’il entendait Xander parler, qu’il le voyait hausser les épaules comme ça. Peut-être bien qu’il pensait qu’il n’allait pas changer d’avis, mais étrangement, Mikhailo n’était pas du même avis. Il savait ce qu’il voulait et il savait également que lorsqu’il voulait quelque chose, il n’allait décemment pas s’arrêter de vouloir, jusqu’à ce qu’il obtienne la chose en question. Et il peut faire des tas de choses pour arriver à ses fins. Il ne doutait donc pas une seule seconde du fait qu’il aura ce qu’il voudra. Et si ça voulait dire qu’il allait devoir continuer de le venir le voir ici où bien qu’il devrait le suivre dans la rue pour lui parler, c’est ce qu’il fera. Ouais, c’était quelque chose d’assez perturbant en soit, peut-être même de plutôt flippant quand on regarde, mais ce n’était pas pour autant que ça allait lui faire changer d’avis. Il était déterminé et même vraiment borné. “We’ll see Xander, we’ll see.” Lui faisant un clin d'oeil, montrant que t’étais tout de même vachement sûr de toi. peut-être plus que tu devrais l’être normalement, mais qui pourrait vraiment te blâmer ? Pas beaucoup de monde. Ou peut-être si, mais pour être totalement honnête, il n’en avait pas grand chose à carrer.

La conversation dérivait bien rapidement par la suite et il roulait des yeux quand il l'accusait une nouvelle fois, même s’il avait tout de même un léger sourire amusé sur le bout des lèvres. “It was sarcasm in case you didn’t understood it.” Il haussait vaguement les épaules. “I guess that it’s true, you can’t have a good look with a working brain. This is kind of sad.” Dit-il en plissant le nez quelques secondes. Bon, c’était bel et bien un pique là de suite, mais c’était pas vraiment quelque chose de méchant, pour lui. Il lui avait tout bonnement dit quelque chose qui passait plutôt pour une blague d'après lui. Bon, après si Xander le prenait mal, ce serait dommage. Peut-être bien qu’il devrait préciser que c’était une vanne. ouais, peut-être que ce serait mieux en fait. Ouais, clairement quand on regarde. “That was a joke.” Comme ça, il n’aurait pas besoin de râler parce que le rouquin serait outré ou il ne sait quoi. Ouais parce que là, il ne pouvait clairement pas devenir outré pour quelque chose qui était censé être amusant. Bon, ça ferait peut-être un bide, mais ce n’était sûrement pas la première fois que ça arriverait. Mikhailo faisait souvent des bide quand il tentait d’être amusant, mais il s’en fichait. Du moment qu’il se faisait rire tout seul c’était l’important.

Croisant ses bra sur son torse, il haussait un sourcil alors qu’il gardait le regard posé sur le rouquin. Qu’est-ce qui lui faisait dire qu’il n’était pas parti tout seul d’abord ? Il n’avait aucune preuve de cela. En tout cas, il ne pouvait pas savoir. En tout cas, il ne pouvait savoir sauf s’il était resté devant le bar avec des jumelles, observant Mikhailo de lien. En tout cas, Mikhailo doutait tout de même de ça parce que s’il l’avait fait, il ne serait sûrement pas entrain de traiter Mikhailo de stalker depuis avant. Mais sait-on jamais. “What makes you think that ? Maybe I was just waiting for you to come back ? Maybe you’re the one I specifically wanted to bring home ?” Il haussait un sourcil, parce qu’en fait, ça avait été le cas. Il avait peut-être voulu qu’il soit  celui qu’il ramène chez lui. “Because, to be completely honest with you, the other were fairly ugly. Well, compared to you of course.” Faut dire qu’il y a beaucoup de monde qui sont réellement non attractif comparé à Xander. Il ressemblait à un mannequin. Il se demandait presque comment ça se faisait qu’il bossait dans une librairie à la place de prendre des photos à moitié à poil dans un petit studio, histoire de se faire, par la suite, affiché sur des bus de trois mètres. “Oh, but it’s still a shame because for you, I would have bought a lot of drinks. At least two.”
© 2981 12289 0 – 703 mots ▲ avec les dialogues en anglais ▲ moins d'une semaine
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Ven 17 Fév - 16:13
See you again#REZNIDISHI wanna see you again.
I don't care where and I don't care when.
I wanna see you again,
cuz this beginning will have no end.
Bring your whips, bring your chains.
We can exchange names.
I wanna see you again.

Ce mec devant toi est bizarre, tu dois l’avouer, mais ce n’est pas forcément une insulte. Au contraire. Depuis quelques temps, tu as appris à repousser tes limites, tes pensées prémachés. Il y a de ça encore quelques mois, tu aurais trouvé qu’une femme devenue un homme était quelque chose de beaucoup trop étrange pour exister et pourtant, t’en es la preuve. Tu existes et même si tu es bizarre, ce n’est pas ce qui fait de toi une mauvaise personne. Bien au contraire. Tu es juste différent de l’idée que tu te faisais de la normalité, mais ce n’est plus le moment de vouloir ranger les choses et les gens dans des petites boîtes étiquetés correctement. Il y a bien trop de choses différentes pour réussir une telle tâche et puis, c’est fermer son esprit à la nouveauté. C’est dommage et tu n’as plus envie de te fermer à quoique ce soit. Alors, oui, Mikhailo est à des kilomètres de ce dont tu as l’habitude, mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Bousculer tes habitudes, ça ne peut pas faire de mal. Toutefois, tu ne préfères pas te prendre la tête avec ça plus longtemps et tu te concentres sur ce qu’il te raconte. Après tout, il pourrait te dire quelque chose d’intéressant. On peut toujours rêver. « You’re at the top of the jibes, aren’t it ? » Tu ne te vexes pas. Tu n’as pas à te plaindre d’un cerveau vide et s’il préfère croire le contraire, c’est bien son problème, pas le tien. Il t’assure que c’est une blague. Il a vraiment un sens de l’humour étrange, comme le reste de sa personne faut dire. Ça doit être un truc livré dans l’ensemble, pas question d’en faire un kit à assembler soi-même.

Tu lèves les yeux au ciel quand il te demande comment tu pouvais savoir s’il était parti seul ou comment tu étais censé avoir que tu n’étais pas pour lui, celui qu’il attendait et tout son baratin. Décidément, il ne s'arrête jamais celui-là. Tu ne te laisses pas abattre pour si peu et tu lui réponds le plus simplement du monde. « already you certainly would not bring me with you » tu n’es pas le genre à suivre un inconnu rencontré dans un bar, s’il pensait qu’avec toi il aurait trouvé un bon coup d’un soir, il s’enfonce le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. Tu n’était pas une fille facile et encore moins un homme. Un léger rire s’échappe de tes lèvres quand il te confesse que les autres personnes présentes dans le bar étaient tous plutôt moches. Il n’a honte de rien. Tu ne peux pas vraiment l’approuver ou non, tu n’as pas vraiment pris le temps de t’attarder sur le visage des autres occupants du bar quand tu t’es pointé. Le mec en face de toi à rapidement pris le monopole de ton attention. Puis, contrairement à toi, tu n’étais pas là pour draguer ou quoique ce soit. Donc, ce n’était pas si important que ça. « I guess that's not what stopped you, did you? »< tu doutes fortement qu’il ait fini la soirée seul. Apparemment, il n’était pas là-bas simplement pour boire un verre et se détendre. De ce fait, tu doutes qu’il se soit contenté de ta disparition pour rentrer tranquillement chez lui et se mater un documentaire sur les hippopotames nains. Quoique, l’idée n’est pas si mal que ça et ça aurait pu être très drôle comme conclusion.

Encore une fois, il râle sur les consommations. Il se plaint parce qu’il t’en a payé deux. Vraiment ? Tu ne l’imaginais pas si radin que ça. « What a shame if you had to pay me more drinks and don’t achieve your aims » tu souris « I almost say that it's a favor I've made you » ouais, il n’est pas le seul à se la jouer un peu. Tu ne penses pas vraiment ce que tu dis, tu n’as jamais pensé à lui faire une faveur ou non. Tu sais juste que ton téléphone à sonner et que t’es sorti. Une fois dehors, tu n’as pas voulu y retourner. Tu n’y avais plus rien à faire, alors t’es rentré. Des quelques instants que tu avais passé avec l’inconnu qui n’en était plus tout à fait un, tu t’es dit qu’il trouverait bien quelqu’un pour te remplacer. Ça s'arrête là, mais apparemment il a besoin d’une excuse, alors tu lui en offre une sur un plateau d’argent. Rien de plus. « Apparently, it did not stop you coming here to complain. You don’t seem to have been traumatized » tu poses ton regard sur lui. « By the way, I always wonder how you managed to find me » tes bras se croisent sur ta poitrine, t’aimerais bien une réponse, là, tout de suite.

© GroggySoul ◊ 806 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Jeu 23 Fév - 21:44
Wanna see you again
REZNIDISH
Il hochait la tête en l’écoutant parler, quand il lui parlait, ses bras croisés sur torse. “Of course, I’m at the top of the jibes.” Répondit-il avec un air, du genre de ‘nan mais, qu’est-ce que tu crois’ sur le visage et même sa voix donnait cette impression que c’était la chose la plus logique qu’il puisse exister. Mais en même temps, ce n’est pas tellement faux, il est à un de ces niveaux, personne ne pourrait l’atteindre. Même en essayant vraiment. il faut avoir un talent inné pour ce genre de chose. Clairement, Mikhailo l’était totalement ! C’est bien l’homme le plus drôle que Xander avait bien pu rencontrer, non ? Bon, après tout le monde n’avait pas le même humour… Il y avait très peu de gens qui avaient le même que lui, va savoir pourquoi d’ailleurs. C’était le meilleur type d’humour au monde ! Toute personne pensant le contraire devait être tout bonnement idiot, voyons ! “To be honest, I think that I’m even better than at the top of it, don’t you think ?” Un sourire venait se poser sur les lèvres du jeune homme, il se doutait clairement qu’il allait pas être du même avis que lui, mais il voulait tout de même entendre l’avis qu’avait le rouquin sur toute cette histoire. Il ne doutait pas du fait que ce serait amusant comme tout

Croisant les bras sur son torse, il ne quittait jamais les yeux du garçon du regard, hochant lentement la tête quand il parlait. “And why’s that ?” Il haussait un sourcil, se disant que c’était sûrement à cause d’une histoire comme quoi il était bien élevé et c’est mal de suivre les inconnus. Du genre, suit pas le monsieur qui veut te donner des bonbons dans sa camionnette blanche, mais Mikhailo n’était pas ce genre de pervers. Bon, d’accord, il était un pervers pur et dur, mais il n’était pas pour autant celui-là. Il n’était pas encore un pédophile, puis Xander n’était pas si jeune que ça donc bon… Mais on s’éloigne un peu du sujet là tout de suite. Bon, Mikhailo avait clairement la fâcheuse manie de s’éloigner du sujet mais… C’est le cas de beaucoup de gens, non ? Va savoir. “You didn’t want me to bring you home because you’re too kind, innocent and all that shit ?” Demandait-il, lâchant un léger rire, comme s’il y croyait pas un mot. Sérieusement, de nos jours, qui était encore réellement innocent ? Sûrement pas beaucoup de monde. Il ne pouvait s’empêcher de sourire un peu plus quand il l’entendait rire à cause des conneries qu’il disait, même si ce n’était pas forcément réellement des conneries. Il faut dire qu’il y avait réellement eu des gens pas vraiment agréables à regarder en comparaison avec Xander. Beaucoup de gens étaient fades en comparaison à poil de carotte. “Oh yeah ?” Il haussait un sourcil. “And what makes you think that ?” Très bonne question. Qu’est-ce qui lui faisait penser qu’il n’était pas parti tout seul d’abord ? “Or maybe you just assume this because you’d feel guilty to have prevented me from getting laid. Or maybe you’re just jealous ?” Il se doutait bien qu’aucune de ses propositions étaient vraies, il lui avait bien fait comprendre, mais ce n’était pas pour autant qu’il n’allait pas continuer de faire des propositions juste parce qu’il le pouvait.

”It’d have been a real shame. I mean, if I buy you some drinks I can at least touch your butt, can’t I ?” Demandait-il en croisant ses bras sur son torse, parce que c’était tout de même quelque chose qu’il aurait vraiment voulu faire, toucher le derrière du rouquin. “On the contrary, I don’t think that it was a favor. I mean… I couldn’t even look at the work of art that you are.” Ouais, il devrait clairement avoir honte de t’avoir retiré cette vue, ce sale gosse qu’il est. “I could go to the end of the world just to complain.” Il hausse les épaules parce que c’est vrai. C’est tout bonnement ce qu’il aimait le plus au monde : se plaindre. “Why would I tell you ?” Demandait-il en haussant un sourcil. “A magician never tell his tricks.”
© 2981 12289 0 – 712 mots ▲ avec les dialogues en anglais ▲ moins d'une semaine
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
avatarT. Xander Cavendish
♦ Ta face : Cameron sexy Monaghan ♦ Messages : 842 ♦ Pouvoir : Changement de sexe, il a fonctionné une fois, depuis plus moyen de revenir en arrière ♦ Occupation : Vendeur dans une librairie de Stocks Croft
Voir le profil de l'utilisateur


C'est l'histoire de la vie
TA COULEUR:
RP EN ANGLAIS : Juste les dialogues

Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Dim 5 Mar - 2:38
See you again#REZNIDISHI wanna see you again.
I don't care where and I don't care when.
I wanna see you again,
cuz this beginning will have no end.
Bring your whips, bring your chains.
We can exchange names.
I wanna see you again.

Le pire, c’est que t’es sûr que ce mec pense vraiment être très drôle. T’es presque à te demander si ça doit en être inquiétant ou pas. Non, parce qu’on est d’accord qu’il n’est pas drôle du tout. Bref. Tu ne préfères même pas répondre quand il te dit qu’il est bien entendu au top de la vanne. Répliquer ne servirait à rien. Tu lèves même les yeux au ciel quand il te dit qu’il est même mieux que ça. Bien sûr. L’espoir fait vivre mon gars. Tu ne répliques toujours pas et tu préfères passer à autre chose. Laisse-le croire qu’il est le futur humoriste à la mode, si ça peut lui faire plaisir, tu ne vas pas briser ses rêves. Tu lui assure que même si tu étais resté, la dernière fois, il ne t’aurait certainement pas ramené chez lui. Il croit vraiment qu’il te suffit d’un verre pour te retrouver miraculeusement à poils dans son pieu ? Genre, vraiment ? Il doit vraiment vivre sur une autre planète. « I don’t do that » et ouais, ça peut paraître étonnant, parce que ça n’arrive presque plus, mais tu n’es pas un roux facile et ça ne changera pas pour ses beaux yeux. Faut pas rêver. Tu te vois mal coucher avec la première personne venu et pas seulement parce que tu ne l’as jamais fais avec qui que ce soit. Juste, tu sais pas, une question de respect de soi au quelque chose comme ça. Quoiqu’il en soit, t’avais pas l’intention de perdre tes vêtements la dernière - et première - fois que tu l’as vu. Que ça lui plaise ou non. Tu ne lui demandes pas de comprendre. Apparemment, il n’est pas du tout du même avis que toi, mais tu t’en fous. T’as bien le droit d’avoir des principes. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres quand il te demande si tu ne voulais pas le laisser te ramener chez lui, simplement parce que tu étais trop pur et innocent. Clairement, t’aurais pu lui répondre que oui, parce que dans le fond c’est plutôt vrai, mais tu commences à comprendre que l’offensive ne sert à rien avec lui, alors changes de tactique et tu réponds : « I didn’t want you to bring me to you home 'cause it would have made you too pleased » un petit sourire né sur tes lèvres. Tu t’y crois un peu en répondant ça, c’est vrai - même si tu n’y crois pas - mais tu ne fais qu’imiter ton vis-à-vis, c’est lui qui passe son temps à se vanter depuis qu’il est là. Toi aussi tu peux l’faire. Chacun son tour.

Il ne lâche pas l’affaire et il veut savoir pourquoi t’es si certain qu’il n’est pas parti seul, la dernière fois que vous vous êtes vu. Tu te retiens de lui dire, parce que c’est marqué sur ton front, mais tu n’es pas sûr qu’il comprenne, alors tu le gardes pour toi. Peut-être que ça servira pour plus tard. « Guilty or jealous ? » et puis quoi encore. Il ne doute de rien celui-là. Tu te mets à rire de nouveau, parce qu’elle est vraiment bonne sa blague. « I know that, because you’re not the kind of person to give un after one little single failure » non, il semble bien trop têtu pour ça. Alors peut-être qu’il a été déçu de ne pas te voir revenir, mais il n’arrivera pas à te faire croire que ça lui a suffit pour rentrer chez lui seul, l’âme en peine. Il ne faut quand même pas te prendre pour plus naïf que tu ne l’es. Et le voilà qu’il recommence, d’après lui le fait de te payer un verre lui donne le droit de te toucher les fesses. Non, mais il ne doute de rien. « Maybe in your dream, but not in real life » puis il continue dans son baratin et tu lèves les yeux au ciel. Observer une pièce d’art et puis quoi encore ? Ce mec est le pire baratineur au monde. Il mériterait une médaille pour toutes les conneries qu’il arrive à inventer à la minute. « stop your spiel » tu ne te laissera pas amadouer par quelques belles paroles. Faut pas déconner. Il refuse encore et toujours de te dire où il a su que tu travaillais ici. Tu soupires et croises les bras sur ton torse pour le regarder un instant. « Okay, if I offer you a drink or something else - not my ass stop dreamin’ - you’ll tell me how you found me ? » le deal te semble correct et puis, tu peux bien lui offrir un verre, vous serez à égalité, il arrêtera de t’embêter avec ce verre qu’il t’a déjà payé.

© GroggySoul ◊ 838 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://savemebarry.forumactif.org
avatarMikhailo V. Reznikov
♦ Ta face : Noel Fisher ♦ Messages : 289 ♦ Pouvoir : Pyrokinésie ♦ Occupation : Serveur/Dealer à ses heures perdues
Voir le profil de l'utilisateur


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   Jeu 16 Mar - 13:04
Wanna see you again
REZNIDISH
Mikhailo haussait doucement les sourcils, parce qu’en temps normal, ce n’était pas vraiment quelque chose qui arrivait si souvent que ça en fait. Loin de là même. De nos jours, les gens préféraient largement se faire payer à boire pour avoir un petit coup rapide plutôt que de se faire courtiser, parce qu’en plus de ça, il y avait peu de personnes qui tentaient réellement de charmer quelqu’un maintenant. C’était bien mieux d’avoir du plaisir sur le moment plutôt que de se casser la tête à vouloir plaire à quelqu’un pour se rendre compte que finalement… Cette personne ne vous plait pas du tout. Que d’accord, il y a le physique qu’est plus que plaisant, mais que la personnalité du personnage est bien trop déplaisante, trop fade. Mikhailo ne pensait pas vraiment que Xander serait quelqu’un de fade, qui n’avait pas de personnalité. Il avait déjà remarqué durant le peu de temps où ils s’étaient parlés qu’il était assez… Bien ? En tout cas, pour le moment, Mikhailo n’avait rien contre lui, ce qui était tout de même vraiment rare parce que Mikhailo avait clairement une dent contre n’importe qui juste pour le plaisir de détester son mode. Il faut croire que Mikhailo était une petite vieille aigrie avant son temps. “Well, you don’t know what you’re missing out.” Lui dit-il avant de hausser les épaules. Clairement, il loupait quelque chose dans sa vie.. Mais bon, ça, il vera bien. Un sourire en coin venant se poser sur ses lèvres, l’ukrainien ne pouvait s’empêcher de rouler des yeux d’un air tout de même assez amusé. “Oh, but babe.” Lui dit-il, accentuant bien le surnom affectif. Il se doutait que ça ne lui plairait pas, mais il faut dire qu’il aimait bien trop le taquiner. Il y peut rien. Xander avait une tête à se faire taquiner, peut-être que c’était parce qu’il était roux. Genre… Beaucoup de gens s’amusent à s’en prendre aux rouquins et Mikhailo n’était clairement pas bien différent. “With coming with me, you’d be just as pleased. I mean… I could have given you a lot of pleasure, you can’t even imagine.” Mais tellement… On pouvait clairement voir ce qu’il insinuait dans ses propos, mais bon. Il faut dire que ce n’était pas vraiment faux tout ça.

Mikhailo hochait la tête quand il répétait ça, ouais peut-être que c’était le cas, qu’il se sentirait presque coupable de l’avoir empêcher de coucher ce soir-là ou bien même qu’il était jaloux du fait qu’il puisse s’être tapé quelqu’un d’autre. Il serait tellement fier de savoir que ça lui avait fait ressentir quelque chose de ce genre. Ouais, ce serait tellement beau, puis il pourrait le retourner contre lui pour l’embêter, ce qui était tout de même clairement un plus dans cette histoire. “You couldn’t me more right.” Mikhailo n’était pas le genre de garçon qui abandonnait facilement, qui laissait tout tomber au premier truc qui dérapait. Jamais. “That’s why I’m here, chasing you. Aren’t I ?” Maintenant que Xander lui avait tapé dans l’oeil, il n’allait pas le lâcher, il n’allait pas le laisser lui glisser entre les mains uniquement parce qu’il n’avait pas l’air plus emballé que ça. Au contraire, Mikhailo allait le rendre totalement emballé par toute cette histoire, il n’en doutait pas une seconde. “I want you to know that in my dreams, I’m clearly not only touching your butt. Just for you information.” Lui dit-il avant de hausser vaguement les épaules, espérant qu’il comprenne bien de quoi il voulait parler, même si ce n’était pas si compliqué que ça. “What if I don't want to ?” Il haussait un sourcil, peut-être qu’il avait vraiment pas envie d’arrêter tout ça, ses belles paroles que tout le monde pouvait trouver par Internet, sa belle technique de drague à la beauf. Il n’allait clairement jamais arrêter toutes ces conneries. Dommage pour le rouquin. “Yeah. That sounds right. But you don’t have to… I don’t know, work ?” Ouais, parce qu’ils étaient tout de même sur son lieu de travail, il doutait du fait que Xander ne se décide à se barrer maintenant et que ça n’ait aucune conséquences du tout. Sauf s’il avait fini sa journée. Mikhailo ne savait pas vraiment, il n’avait pas stalké ça. Il n’était tout de même pas aussi étrange que ça, pas pour le moment en tout cas.
© 2981 12289 0 – 736 mots ▲ avec les dialogues en anglais
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: REZNIDISH + Wanna see you again   
Revenir en haut Aller en bas
 

REZNIDISH + Wanna see you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save Me Barry :: Bristol :: Stokes Croft-